Skip to main content

Le negative SEO

Le negative SEO est un ensemble de techniques visant à amoindrir la visibilité d’un site dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Souvent mis en œuvre à l’initiative d’un concurrent, le référencement négatif consiste à faire croire aux moteurs de recherche qu’un site donné utilise des procédés illicites pour améliorer son SEO.

Qu’est-ce que le negative SEO et comment s’en prémunir ?

 

Vous avez certainement entendu parler du negative SEO. Il est même possible que vous en ayez été victime. Ces tentatives frauduleuses ayant pour objectif de déclasser un site web sont en effet utilisées par de nombreux « experts » sans scrupules. Parfois très insidieuses, ces techniques peuvent conduire, dans les cas les plus graves, à une désindexation totale du site web attaqué. Textbroker vous éclaire sur les différentes stratégies de negative SEO et sur les manières de s’en prémunir.

Qu’est-ce que le negative SEO ?

 

Rappelons déjà que le SEO (Search Engine Optimisation) a pour but d’améliorer la visibilité d’un site dans les résultats des moteurs de recherche (SERP). Lorsqu’on met en place des mesures pour qu’un site ait un bon classement tout en respectant les règles définies par les moteurs de recherche, on parle alors de SEO « white hat ».

À l’inverse, le référencement « black hat » consiste à enfreindre les règles et à utiliser des tactiques trompeuses pour améliorer le classement de son propre site. Cependant, les moteurs de recherche, et notamment Google, ne cessent d’améliorer leur système de détection de ces pratiques frauduleuses. Lorsque qu’ils détectent un site qui pratique le SEO black hat, ils n’hésitent pas à prendre des sanctions sévères. Ainsi, les sites malhonnêtes peuvent être pénalisés voir même blacklistés par les moteurs de recherche.

La lutte des moteurs de recherche contre le SEO black hat a conduit les experts SEO malveillants vers un nouvel angle d’attaque : le référencement négatif, ou negative SEO. Il s’agit cette fois d’utiliser les procédés illicites à l’encontre d’un site concurrent pour le saboter. Le site qui subit une telle attaque est alors considéré comme frauduleux et, par conséquent, déclassé. Les techniques de negative SEO comprennent la création de contenus dupliqués, de backlinks de mauvaise qualité ou de trafic artificiel, ainsi que le piratage et le détournement du site.

Les différentes techniques du negative SEO

 

Le duplicate content

 

L’une des techniques de negative SEO les plus utilisées est la création de contenus dupliqués. Le principe est simple : il suffit de copier les contenus du site que l’on souhaite déclasser et de les publier sur de nombreux autres sites (de préférence de mauvaise qualité).

Vous n’êtes pas sans ignorer que Google punit sévèrement le duplicate content. Les mises à jour de son algorithme, comme Panda, permettent justement de détecter et de combattre les contenus dupliqués. Le moteur de recherche peut ainsi décider de privilégier une version au détriment des autres, qui seront alors considérées comme des copies. En règle générale, Google choisit le contenu le plus ancien, qui est sensé être la version originelle. Parfois, cependant, la stratégie des référenceurs black hat fonctionne. C’est par exemple le cas lorsqu’un site vient tout juste de publier un nouveau contenu et que celui-ci est immédiatement dupliqué. Si les robots d’indexation explorent les pages copiées avant la page originale, ils choisiront de privilégier une version frauduleuse… au détriment du site authentique !

Comment se prémunir d’une attaque de duplicate content ?

 

L’une des manières d’éviter le duplicate content est de revendiquer la paternité de son contenu en plaçant une balise canonical dans le code source. L’utilisation de fonctionnalités empêchant le clic droit (copier-coller) et la sélection de texte peut avoir un rôle dissuasif. Pour savoir si certains sites ont copié vos contenus, utilisez l’outil Copyscape. Il vous suffit de saisir l’URL d’une page de votre site pour savoir s’il existe des doublons.

Si vous identifiez un site qui a copié votre contenu, contactez son webmaster pour lui demander de retirer les textes copiés. Ensuite, vous pouvez demander à Google de supprimer le contenu portant atteinte à vos droits d’auteur. Pour cela, utilisez le formulaire dédié pour envoyer une notification d’atteinte aux droits d’auteur.

Les backlinks de mauvaise qualité et les fermes à liens

 

En règle générale, recevoir des backlinks (liens pointant vers votre site) est positif pour votre référencement. Cela prouve que vos contenus sont populaires et que votre site est une référence dans votre domaine. Mais obtenir une grande quantité de liens provenant de sites douteux peut avoir l’effet inverse ! La méthode de negative SEO que nous allons vous présenter repose justement sur la création de fermes de liens pouvant porter atteinte à la crédibilité et à la notoriété d’un site.

Vous n’avez certainement pas oublié Pingouin, la mise à jour d’algorithme lancée en 2012 par Google pour identifier les fermes de liens. De nombreux sites ont été pénalisés pour avoir abusé des backlinks artificiels. Une véritable aubaine pour les référenceurs black hat, qui utilisent cette mise à jour pour faire basculer des sites concurrents dans l’irrégularité… bien malgré eux. En créant une multitude de liens émanant de sites de mauvaise qualité et pointant vers une même page, de préférence en utilisant une ancre de lien générant du spam, il est possible de faire perdre à un site plusieurs positions !

Comment réagir suite à une attaque de type ferme de liens ?

 

Il n’est pas possible d’empêcher une tierce personne de créer un lien qui pointe vers votre site. Le seul moyen de vous défendre contre les backlinks de mauvaise qualité est de les repérer au plus vite. N’hésitez pas à consulter régulièrement les rapports de liens entrants fournis par votre outil d’analyse afin de détecter d’éventuelles fermes à liens. Si vous constatez une augmentation brusque du nombre de backlincks de votre domaine, consultez leur origine et leur risque de pénalité. Vous pouvez ainsi identifier les liens toxiques et les combattre.

Commencez par essayer d’obtenir la suppression des liens toxiques. Pour cela, contactez les webmasters des sites en question pour leur demander de les retirer. Il se peut que ces sites soient eux-mêmes des victimes abusées. Et même si vous avez à faire à un concurrent déloyal, il n’est pas impossible de réussir à le convaincre de retirer ses liens frauduleux.

En parallèle, allez chercher de l’aide auprès de Google. En effet, le leader des moteurs de recherche a mis en place un service pour désavouer des liens de mauvaise qualité, via son outil Search Console. Il suffit de saisir les liens concernés et d’envoyer le formulaire rempli à Google, qui ne prendra plus en considération les backlinks qui posent problème.

Le heavy crawling

 

Une autre façon de saboter votre site est de détériorer sa vitesse de chargement. Une technique de negative SEO consiste à générer un nombre excessivement élevé de visiteurs sur votre site. Cette méthode s’appelle le « heavy crawling ». En provoquant un tel trafic artificiel, l’attaque dégrade très fortement les performances de votre site et cause des ralentissements. En fonction du serveur et du type d’hébergement utilisé, l’attaque de heavy crawling peut rapidement faire planter votre site.

Comment lutter contre le heavy crawling ?

 

Si vous constatez que votre site devient soudainement anormalement lent ou pire, s’il n’est même plus accessible, contactez votre webmaster ou votre hébergeur. Ils seront en mesure de vous indiquer d’où vient le trafic suspect et comment le bloquer en utilisant les fichiers robots.txt ou .htaccess.

Le piratage de votre site

 

Les trois techniques de negative SEO que nous avons évoquées plus haut ne touchent pas l’intégrité-même de votre site. En revanche, il existe des stratégies beaucoup plus insidieuses qui relèvent du piratage. Elles sont cependant plus rares car elles nécessitent une réelle expertise technique.

Modification du fichier robot.txt

 

Le pirate peut ajouter un simple bout de code au fichier robot.txt de votre site pour interdire, purement et simplement, l’indexation de vos pages par les moteurs de recherche. L’instruction suivante : User-agent: * Disallow: / rend impossible l’indexation de votre site. Pour éviter cet écueil, il est recommandé d’utiliser des mots de passe pour sécuriser l’accès à vos répertoires. Vous pouvez facilement savoir si votre fichier robot.txt a été modifié en utilisant l’outil proposé par Google dans Search Console : Outil de test du fichier robots.txt.

Modification de vos balises SEO

 

Les balises meta title et meta description sont des éléments importants qui conditionnent votre référencement naturel. En modifiant celles-ci, les hackers peuvent vous faire perdre plusieurs positions acquises sur des mots clés stratégiques. Vérifiez régulièrement vos contenus pour détecter tout changement suspect.

Redirections 301 détournées

 

Les redirections 301 sont utiles en référencement dans la mesure où elles permettent d’éviter les liens morts vers des pages qui ne sont plus d’actualité. Au lieu de supprimer une page, vous redirigez simplement l’URL vers une page de contenu similaire. Mais les hackers utilisent ce procédé à des fins bien différentes, en redirigeant un site pénalisé ou contaminé par un virus vers le domaine qu’ils cherchent à affaiblir.

Le negative SEO est-il efficace ?

 

Rassurez-vous, les tentatives de negative SEO sont loin de toutes rencontrer le succès escompté. Les moteurs de recherche, comme Google, ont mis en place des mesures efficaces pour éviter qu’un concurrent puisse déclasser un site à l’aide des techniques évoquées plus haut. L’algorithme de Google est suffisamment puissant pour déterminer l’origine artificielle ou naturelle d’un lien et s’appuie notamment sur des indices chronologiques pour déterminer la fiabilité d’un contenu.

Néanmoins, il est recommandé d’utiliser des outils de surveillance et de réaliser un audit complet en cas de perte de trafic inexpliquée. La meilleure façon de limiter les dégâts liés au negative SEO et de conserver son classement dans les pages de résultats de recherche consiste à travailler son référencement sur le long terme et à publier régulièrement des contenus de qualité sur son site et ses profils sociaux. Et si jamais vous aviez l’intention d’utiliser le negative SEO pour prendre de l’avance sur vos concurrents, ne gaspillez pas votre énergie : il sera toujours beaucoup plus productif de développer votre propre stratégie SEO !

 


Besoin de rédacteurs pour rédiger votre contenu ?

Nos milliers d’auteurs sont là pour vous !

S’inscrire gratuitement


 


Articles similaires


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!