Skip to main content

Netlinking et contenu de haute qualité : le duo gagnant

Internet est un vaste réseau, composé de millions de sites Web avec leurs pages innombrables. Entre les pages et les sites eux-mêmes existe une multitude de connexions internes et externes qui donnent accès à un réseau de données énorme, une jungle quasi impénétrable. C'est grâce à ces connexions – que nous appelons « liens » ou « hyperliens » – que les utilisateurs peuvent s'y retrouver dans ce gigantesque labyrinthe.

 

Aux alentours de l’an 2000, lorsque l’Internet moderne faisait ses premiers pas et révolutionnait nos vie, les sites Web étaient plus ou moins isolés les uns des autres. Les procédures d’évaluation des moteurs de recherche de l’époque en étaient encore à leurs balbutiements et se concentraient principalement sur les mots-clés et le contenu des pages consultées.

Mais avec l’introduction de l’algorithme de classement des pages de Google, l’Internet a radicalement changé et une ère de concurrence entre les meilleurs liens a débuté. En effet, cet algorithme tient compte des liens présents sur les sites Web. Il examine leur nombre et leur qualité dans la création de ses classements.

Les hyperliens sont devenus si importants qu’ils font désormais partie de toute stratégie professionnelle de référencement. Pour ne rien laisser au hasard, les experts SEO construisent soigneusement leur structure de liens : ils font du netlinking. Si vous ne l’avez pas encore fait, vous devriez accorder à vos liens l’attention qu’ils méritent.

Le netlinking, à quoi bon ?

 

Les moteurs de recherche actuels accordent une grande importance aux liens entrants lorsqu’ils évaluent un site web. Il s’agit de ce qu’on appelle les « backlinks ». Leur nombre et surtout leur qualité sont importants pour tous – pour les grandes entreprises comme pour les petites qui opèrent dans des niches. La mise à jour des liens joue également un rôle. Si un site réussi se repose sur ses lauriers pendant trop longtemps et néglige la création de liens, il peut dévisser dans le classement. Même les nouveaux venus et les petites entreprises du Web ont donc une réelle chance de tenir leur place aux côtés des grands noms établis de longue date grâce à une bonne stratégie de netlinking.

Il est évident que le netlinking est une activité permanente, qui n’est jamais complètement terminée. Personne ne peut se reposer sur une structure de liens établie avec succès. Outre la création de nouveaux liens, le netlinking implique la maintenance des anciens liens. C’est particulièrement vrai pour les liens que vous établissez vous-même vers des sites externes. Si, à un moment donné, le contenu du lien n’existe plus, par exemple parce que la page en question a été désactivée, un lien inutile et « mort » est généré.

Le netlinking fait partie des mesures d’optimisation off-page.

D’abord optimiser ses pages avant de se lancer dans le netlinking

 

Si vous voulez multiplier les liens externes menant vers votre site, vous devez d’abord vous assurer qu’il le mérite. Les utilisateurs et les moteurs de recherche sont les plus susceptibles d’être convaincus par votre contenu. Le contenu lui-même est analysé par Google et représente un facteur de classement important. Pour être bien classé, le contenu doit offrir une valeur ajoutée. Résolvez les problèmes des utilisateurs, expliquez comment utiliser vos offres ou divertissez-les avec des contributions spirituelles et drôles. Les visiteurs de votre site jugeront votre entreprise en fonction du contenu.

Il faut donc impérativement un bon contenu ! Imaginez qu’un utilisateur suive un lien d’un forum de bricolage parce qu’il promet des informations complètes sur la façon d’utiliser le taille-haie électrique « Débroussaillor 3000″. Et s’il ne trouve qu’un texte publicitaire dénué de tout sens, avec des informations vagues et sans tutoriel professionnel ? L’effet serait destructeur.

Mais personne ne connaît mieux cet outil que vous, son inventeur et fabricant. Utilisez les connaissances relatives à votre entreprise et votre secteur d’activité pour créer du contenu avec un maximum d’informations et d’avantages pour les visiteurs de votre site.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver des idées de nouveaux contenus, nous vous recommandons de suivre ce lien. Voici une liste de ce que votre site doit absolument faire :

     

  • Contenu : comme nous l’avons déjà dit, un contenu significatif et optimisé pour le référencement est absolument essentiel. Veillez surtout à éviter les contenus dupliqués. Ne copiez donc pas vos propres textes ou ceux de vos concurrents. Cela serait durement sanctionné par Google. Quoi qu’il en soit, un contenu unique et individuel vous assure une grande reconnaissance et vous distingue de vos concurrents.
  •  

  • Temps de chargement courts : assurez-vous que votre site est accessible rapidement. La taille des images et des graphiques ne doit pas dépasser 100 kilo-octets pour garantir un chargement rapide dans le navigateur.
  •  

  • Méta données : les méta-titres et les méta-descriptions doivent être adaptés aux pages respectives. Les méta-titres facilitent l’orientation lorsque de nombreux onglets sont ouverts dans le navigateur. Les méta-descriptions influencent la décision de clic des utilisateurs sur la page des résultats de recherche de Google.
  •  

  • Navigation : les utilisateurs trouvent-ils leur chemin rapidement et facilement ? Votre site doit offrir une structure de menu claire et significative. Cette stratégie comprend les liens internes entre les pages, que vous pouvez inclure dans vos textes à des endroits utiles.
  •  

  • Un code propre : vérifiez votre site à l’aide d’outils appropriés et assurez-vous que tout fonctionne bien. Y aurait-il des liens brisés qui causent des erreurs 404 ?

 


Besoin de textes de haute qualité pour votre netlinking ?

Nos milliers d’auteurs les rédigent pour vous !

S’inscrire gratuitement


 
Vous pouvez en savoir plus sur l’optimisation on-page dans cet article détaillé.

Backlinks : quantité ou qualité ?

 

En gros, on peut dire que Google évalue la qualité des liens plus que leur quantité. Ce n’est que lorsque deux sites Web concurrents ont tous deux des liens entrants solides que le site ayant le plus grand nombre de liens entrants de haute qualité est mieux classé. Plus le classement d’une page qui renvoie à votre offre est élevé, mieux cela vaut pour votre activité.

De plus, avec un grand nombre de backlinks, ce n’est pas la quantité en soi qui est déterminante, mais leur polyvalence. Si vous avez un contenu varié qui résout des problèmes différents, vous élargissez votre cercle de backlinks potentiels. Couvrez tous les domaines qui sont liés à votre activité. De cette façon, vous disposerez également d’un plus grand choix de sujets pour lesquels vous pourrez créer des liens vers des pages contenant des informations complémentaires. Gardez à l’esprit qu’un réseau de liens équilibré contient des backlinks mais aussi des hyperliens sortants et des liens internes.

Faites attention aux pages qui renvoient à votre site web et vérifiez la qualité de la source. Pas question d’avoir des pages douteuses ou même illégales comme fournisseurs de liens, ni des contributions qui ne recoupent pas votre contenu. Le lien entre un fabricant de motos et une recette de pâtisserie pour gâteaux à la crème est un lien sans aucune pertinence ou importance. De tels liens sont sanctionnés par Google et peuvent conduire à un classement SEO inférieur. Le backlink idéal doit se rapprocher le plus possible d’un lien naturel : il doit être utile pour l’internaute et contextuel. Ainsi, il est recommandé de cibler vos demandes de liens en contactant prioritairement les sites qui proposent des contenus similaires ou complémentaires aux vôtres.

 

Comment est structuré un lien

 

Techniquement parlant, un hyperlien est un morceau de code HTML. Ce code est lu par le navigateur et, lorsqu’il est activé (par un clic sur le lien), la destination spécifiée est accessible.

Un lien vers la page de connexion de Textbroker pourrait ressembler à ceci en code HTML :
<a href="//intern.textbroker.fr/login">nom-de-la-page-de-login</a>

La balise « a » indique au navigateur qu’un lien commence ici. La section suivante, entre guillemets, contient la cible du lien sous la forme de son URL. Cette section est appelée la « référence ». Elle est suivi d’un court texte d’ancrage – c’est-à-dire un ou plusieurs mots qui sont associés au lien. Ce texte d’ancrage peut être sélectionné avec la souris dans le navigateur ou en tapant du doigt sur les écrans des téléphones portables pour appeler la cible du lien.

Il est plus élégant de relier des pages contenant des informations supplémentaires directement par des formulations appropriées dans le texte plutôt que d’afficher l’URL pure, ce qui est bien sûr possible. Par exemple, si une catégorie d’une boutique en ligne traite des sommiers, le texte de description pourrait dire : « Nous proposons également des matelas confortables et des draps doux et moelleux ». Les mots « matelas » et « drap » conviennent idéalement comme textes d’ancrage pour fournir des liens internes aux catégories concernées.

Avec la balise « </a> », le lien est fermé. Si vous travaillez avec un système de gestion de contenu tel que WordPress ou Joomla, les éditeurs de ces applications font la majeure partie du travail pour vous. Vous pouvez y marquer les mots souhaités et insérer l’URL par copier-coller.

 

Les deux types de liens existants : Dofollow et Nofollow

 

La plupart des liens sont des « dofollow links ». Cela signifie que Google « suit » ces liens, c’est-à-dire qu’il les prend en compte lors de l’évaluation de votre profil de lien. Mais vous pouvez insérer l’attribut rel="nofollow" entre le lien de référence et le texte d’ancrage pour créer un « lien nofollow ». Google n’utilisera alors pas cette information à des fins de classement.

Il est parfaitement normal d’avoir des liens nofollow dans une stratégie de netlinking. La méthode nofollow a été introduite à l’origine pour lutter contre le spam publicitaire. Par exemple, les liens des forums ou les commentaires des blogs sont généralement marqués automatiquement avec la balise nofollow. Notez que les utilisateurs ne peuvent pas voir la différence, ces balises n’affectent que les moteurs de recherche.

Le profil du lien

 

Votre profil de lien est donc constitué de tous les liens qui pointent vers votre site, qui en partent ou qui sont internes à la page elle-même. Google analyse et évalue la croissance organique et le nombre de liens.

Une certaine régularité dans la création de liens est importante pour permettre une croissance naturelle des backlinks. Il est donc préférable de mettre en place un nouveau lien tous les quelques jours plutôt que vingt liens en une seule journée. De telles actions manifestement ciblées et donc inorganiques sont reconnues par Google comme du spam et éventuellement sanctionnées par un classement inférieur. L’idéal est bien sûr de générer des backlinks créés par des utilisateurs qui aiment votre contenu. Il y en a parfois plus et parfois moins.

Le type de sites et de domaines qui renvoient vers vos pages joue également un rôle. Assurez-vous qu’il y a un mélange équilibré de grands et de petits sites Web. Obtenez des backlinks à partir de portails très fréquentés et de sites de niche avec leurs communautés d’utilisateurs, petites mais généralement bien informées.

Les stratégies et techniques de netlinking

 

Il ne sert à rien d’attendre que les backlinks se mettent en place tout seuls. Plusieurs stratégies de netlinking sont à votre disposition, que vous pouvez utiliser pour créer vous-même un lien vers votre site ou pour motiver d’autres personnes à le faire. Voici quelques suggestions :
 

  • Création de contenu : votre contenu doit convaincre de nouveaux utilisateurs. Rédigez des textes variés et uniques qui offrent une valeur ajoutée à vos lecteurs. Devenez un expert absolu dans votre secteur et assurez-vous que les utilisateurs aiment créer des liens vers votre site.
  •  

  • Marketing de réseau : les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram font tout simplement partie du marketing en ligne moderne. En attendant, il y a très peu de gens qui n’utilisent pas ces canaux au moins de temps en temps. Par exemple, créez une page Facebook pour publier des nouvelles et interagir directement avec votre groupe cible. Dans vos messages, vous pouvez ensuite faire un lien vers votre page d’accueil ou plus précisément vers des landing pages. Les réseaux sociaux suivent leurs propres lois ; vous trouverez ici 10 conseils utiles pour un contenu de médias sociaux réussi.
  •  

  • Annuaires d’entreprises : les annuaires d’entreprises offrent une solution évidente et simple pour générer des backlinks. Dans certains secteurs, il existe même un certain nombre de sites où les entreprises se présentent à travers un texte bref ou sont évaluées de manière indépendante. Veillez à n’utiliser que des contacts réputés. Pensez à la création de liens organiques et ne parcourez pas tous les répertoires en même temps.
  •  

  • Échange de liens : l’échange de liens directs entre deux pages est plutôt inhabituel aujourd’hui et peut être sanctionné en cas de contenu incompatible. Si deux sites ont un grand nombre de liens directs l’un vers l’autre, le système de protection de la concurrence de Google pourrait s’en alarmer. En attendant, les stratèges en ligne ont tendance à utiliser un modèle en trois parties dans lequel vous créez d’abord un lien vers une page connexe, qui renvoie ensuite à un troisième site Web plutôt qu’à vous. À partir de ce troisième site, vous recevrez ensuite votre backlink. Pour que cela se passe comme prévu, il faut de bonnes relations avec les partenaires.

 

Vous avez probablement entendu parler de la mise à jour Pingouin de l’algorithme de Google. Cet algorithme recherche les stratégies illégales de netlinking et sanctionne les domaines concernés. Voici donc un aperçu des tactiques de netlinking à éviter :
 

  • Ne créez pas de liens vers des sites Web douteux et ne générez pas de backlinks à partir de ces sites.
  •  

  • Évitez les liens morts qui mènent à des contenus qui n’existent plus.
  •  

  • Ne créez pas de liens vers ou depuis des sites qui n’ont rien à voir avec votre secteur d’activité ou votre entreprise.
  •  

  • Ne vous engagez pas dans le spamming de liens, mais comptez sur la création régulière et organique de liens.
  •  

  • Le « clickbaiting » est à éviter impérativement : si le texte du lien fait des promesses que le contenu ne tient pas, juste pour obtenir de nombreux clics, les utilisateurs seront déçus, ils partiront rapidement et Google risque alors d’enregister un taux de rebond fort, ce qui vous fera chuter dans les classements.

 

Vous avez convaincu un tiers de créer un lien pointant vers votre site ? Veillez à respecter quelques règles pour tirer parti de votre stratégie de backlinks :

  • Ancre du lien : le texte du backlink devra être significatif et comporter des mots clés en rapport avec votre page de destination. A éviter : les ancres composées de mots vides, comme « Cliquez ici ».
  •  

  • Emplacement du lien : celui-ci doit être placé dans le corps du texte et non isolé en bas de page.
  •  

  • Utilité : le lien doit apporter une réelle valeur ajoutée à l’usager, en lui permettant d’approfondir sa lecture ou de s’informer sur un sujet donné.
  •  

  • Page Rank : un lien provenant d’une page dotée d’un bon Page Rank (note attribuée par Google) aura davantage de poids.

Conclusion : la qualité du contenu est déterminante pour un bon netlinking

 

Le netlinking est une mesure importante pour qui veut obtenir le meilleur classement Google possible. Il faut être conscient que le netlinking va de pair avec une stratégie de contenu bien rodée. Rien ne sert d’obtenir des liens si votre site est vide ou si votre contenu n’est pas optimisé. Au contraire, des contenus de qualité peuvent vous aider à obtenir des liens naturels, créés par des internautes qui apprécieront vos efforts. Pour favoriser la création spontanée de backlinks, publiez régulièrement des articles et partagez votre expertise sur un sujet donné. Mais il faut aussi de la patience : le succès ne sera pas immédiat. Surtout si vous partez pratiquement de zéro, il faudra du temps pour que Google reconnaisse votre profil de lien et lui accorde l’attention qu’il mérite.

Assurez-vous que votre site Web contient beaucoup de textes, de graphiques et d’images expressifs. En fin de compte, la qualité de votre contenu détermine si les backlinks vers votre site en valent la peine. D’autres sites Web à contenu qualitatif choisiront alors de coopérer avec vous. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos stratégies de netlinking !

 


Besoin de rédacteurs pour rédiger votre contenu ?

Nos milliers d’auteurs sont là pour vous !

S’inscrire gratuitement


 


Articles similaires


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!