Skip to main content

Bien comprendre la différence entre écrire et écrire pour le web

Par exemple, si vous écrivez un texte touristique sur la Thaïlande, ne prenez pas le risque de perdre votre lectorat dès le début en traitant de faits géographiques ou historiques comme le ferait Wikipédia.

rédaction web

En tant que rédacteur, vous l’avez sans doute expérimenté : l’écriture web est bien différente de l’écriture littéraire ou romanesque. C’est pourquoi un texte qui vous semble bien écrit, dans un style fluide et agréable, aussi qualitatif soit-il, ne correspondra pas forcément aux attentes des clients de la plateforme. Découvrez les spécificités de l’écriture on-line à travers quelques exemples et bonnes pratiques.

 

 

Allez droit au but !

 

Il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs millions de pages web. Par conséquent, les lecteurs sont beaucoup plus sélectifs et pressés sur internet. Dès les premières phrases (ou le chapô) vous devez entrer dans le vif du sujet. Contrairement à l’écriture littéraire qui pose un cadre en utilisant des descriptions ou qui ménage le suspens, vous devez être immédiatement intelligible. A défaut, les internautes quitteront immédiatement la page où ils se trouvent. Par exemple, si vous écrivez un texte touristique sur la Thaïlande, ne prenez pas le risque de perdre votre lectorat dès le début en traitant de faits géographiques ou historiques comme le ferait Wikipédia. Utilisez un langage dynamique et incitatif, tout en résumant en une phrase l’essentiel du pays :

Exemple : Entre les plages paradisiaques de Phuket, propices au snorkeling, treks en plein cœur de la mangrove et visite des temples sacrés, la Thaïlande est une destination contrastée et familiale qui vous procurera un intense dépaysement.

 

 

Privilégiez la concision

 

En « bon élève », vous avez pris l’habitude de produire des textes les plus étayés possibles et dépassez souvent le nombre de mots minimal requis. Néanmoins, cette habitude n’est pas forcément adaptée aux contraintes de lecture du web. La lecture sur écran est beaucoup plus succincte : la plupart des internautes scannent le contenu d’une page et ne lisent pas mot à mot. La concision est donc de mise. Si vous souhaitez passer davantage de temps à approfondir une notion, vous pouvez utiliser des liens hypertextes.

 

 

Pensez référencement

 

Beaucoup de rédacteurs éprouvent des difficultés à utiliser les mots clés essentiels pour l’optimisation SEO de leurs textes. Il est vrai que l’intégration de ces termes peut nuire à leur créativité, surtout lorsqu’ils sont nombreux. Cependant, les moteurs de recherche comme Google parviennent désormais à comprendre la sémantique d’un texte. L’utilisation de champs lexicaux permet donc de produire des contenus de meilleure qualité et mieux positionnés dans les classements des moteurs de recherche. Reprenons le texte touristique traitant de la Thaïlande précédemment évoqué. Le client vous demande d’optimiser votre texte pour être visible sur le mot clé « voyage Thaïlande ». Il vous faudra utiliser des synonymes et déclinaisons, par exemple : séjour en Thaïlande, vacances en Thaïlande, circuit/trek en Thaïlande, voyage dans le royaume de Siam, etc.

 

Et vous, quelles sont vos techniques pour écrire pour le web ? Partagez vos astuces !


Articles similaires


commentaires

RENARD 27. octobre 2017 - 17:31

Le seul petit hic concernant l’utilisation des synonymes pour les mots clés est le compteur de mots clés de TextBroker, qui lui considère que si le mot n’est pas orthographié tel quel ne peut être compté. J’ai eu le cas d’un client qui avait fourni une liste de mots clés en omettant les accents. Le fait d’avoir orthographié correctement ces mots m’a empêché de remettre mon travail au client final. Il serait donc cool que TextBroker mette en place un algorithme repérant les mots clés orthographiés différemment, conjugué ou mis au pluriel.

Répondre

stephaniedecock 5. janvier 2018 - 12:22

Bonjour,
Nous vous invitons à consulter les articles de blog suivant : https://www.textbroker.fr/casse-tete-mots-cles et
https://www.textbroker.fr/les-mots-cles-partenaires-indispensables-dun-bon-referencement. Par ailleurs, le client est libre d’accepter les mots vides et les flexions ou non. Vous verrez dans les articles mentionnés que les mots-clés sont souvent volontairement mal orthographiés.

Répondre

Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!