Skip to main content

Quelques astuces SEO avec WordPress pour de meilleurs classements

En tant que système de gestion de contenu (CMS) le plus utilisé au monde, WordPress est extrêmement convivial en ce qui concerne les stratégies de référencement. Toutefois, la simple installation du logiciel ne suffit pas à obtenir d'office un bon classement.


Mais ne vous inquiétez pas : les optimisations traditionnelles pour les moteurs de recherche peuvent être réalisées sans trop d’efforts et de connaissances spécialisées. Consultez ce guide pour connaître les meilleures pratiques WordPress en matière de référencement.

Pourquoi avez-vous besoin d’astuces pour le référencement de votre site WordPress ?

 

Une page WordPress a relativement peu de chances d’être classée en tête des recherches sur Google. Mais avec la bonne mise en œuvre de techniques simples, vous pouvez augmenter le trafic organique de manière significative. La recherche organique est considérée comme l’un des canaux de commercialisation en ligne les plus lucratifs. Un bon classement dans les résultats de recherche signifie plus de clics et donc plus de chiffre d’affaires. Toutefois, un contenu pertinent ne suffit pas nécessairement, il faut aussi que les internautes puissent le trouver facilement. Ce n’est qu’alors que les visiteurs d’une page web peuvent être convertis en clients.

L’optimisation pour les moteurs de recherche est indispensable pour se démarquer de la concurrence. Inconsciemment, les utilisateurs font davantage confiance aux premiers résultats de recherche et donc à la marque qui se cache derrière un site Web. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’un site Web est placé en tête, n’est-ce pas ?

Un autre avantage évident est qu’un site web optimisé SEO présente des opportunités sur le long terme. Néanmoins, l’optimisation pour les moteurs de recherche est un processus continu. Google ne récompense par un classement en tête de liste que les pages bien entretenues et régulièrement actualisées, ainsi que le contenu de haute qualité.

Quelles bases pour un site optimisé SEO ?

 

Même en présence d’une optimisation SEO parfaite, il ne faut pas négliger les bases. Ce sont ces dernières qui vous permettent de proposer un site convivial, apprécié des moteurs de recherche. Sans quoi, le succès risque de ne pas être au rendez-vous.

Des facteurs comme le temps de chargement constituent un critère de classement très important chez Google. Vous pouvez raccourcir le temps de chargement en faisant appel à un hébergeur doté d’une technologie de serveur moderne. Les défaillances et les temps de chargement trop longs contribuent en effet à une perte de classement. Si vous n’êtes pas satisfait des performances de votre site, une comparaison des hébergements et un éventuel déménagement du site valent la peine d’être envisagés.

Une autre mesure de base consiste à choisir un thème WordPress compatible avec le SEO. Le critère le plus important à cet égard est la conception réactive, qui est devenue encore plus importante avec la conversion de Google à l’indice Mobile First. Le code source du thème doit être propre et compact pour réduire le temps de chargement. Veillez également à ce que le thème soit constamment développé et amélioré, de manière à éviter les failles de sécurité.

Veillez également à utiliser un certificat SSL. Ces certificats, dont la plupart sont disponibles gratuitement, permettent une transmission cryptée entre le navigateur du visiteur d’un site et le serveur Web. Vous pouvez le reconnaître à la barre d’adresse, où figure https:// avant une URL. Google attache une grande importance à la sécurité. Par conséquent, sans un certificat SSL valide, vous avez peu de chances d’être bien placé dans les résultats de recherche.

Comment permettre aux moteurs de recherche d’indexer votre site ?

 

Avant d’optimiser votre SEO pour WordPress, vous devez absolument vérifier si votre site Web est accessible par Google. Si un crochet est mal placé par exemple, les moteurs de recherche ne pourront pas explorer votre site. Vous pouvez vérifier ce paramètre dans le backend, sous « Paramètres » > « Lire ». Si votre site est encore en construction, l’option « Visibilité pour les moteurs de recherche » ne doit pas être cochée car il peut être judicieux de ne pas le laisser explorer pour l’instant, surtout si vous souhaitez modifier la structure de l’URL. Vous pouvez régler ces points sans avoir besoin de redirections tant que votre site Web n’a pas encore été indexé et ne reçoit pas de backlinks.

Une URL avec ou sans www. ?

 

En ce qui concerne l’optimisation pour les moteurs de recherche, l’utilisation de « www » dans l’URL n’offre aucun avantage. Une adresse en www ne bénéficie pas automatiquement d’un meilleur classement. Par le passé, cependant, www faisait partie intégrante d’une URL. Par souci de convivialité, de nombreux webmasters ont donc tendance à utiliser un domaine www. Si un domaine aussi court que possible correspond parfaitement à votre marque, vous pouvez simplement omettre les trois W. Google traite les variantes www et non-www d’une URL comme des références distinctes à des pages différentes. Pour éviter les doublons, il est donc important que vous choisissiez une seule version. Vous pouvez indiquer à Google votre structure d’URL préférée, par exemple en utilisant un sitemap ou l’en-tête HTTP rel="canonical ». Dans le backend de WordPress, vous avez également la possibilité de mettre en place une redirection automatique vers votre version préférée. Pour ce faire, entrez votre adresse préférée dans les champs « Adresse WordPress (URL) » et « Adresse du site web (URL) » sous « Paramètres » → « Général ». Puis redirigez vers l’autre version.

Création d’URL parlantes

 

Un moyen simple et efficace d’augmenter le trafic organique est de mettre en place des permaliens optimisés. Comparez ces deux exemples :

www.textbroker.fr/?p=87632/.

www.textbroker.fr/wordpress-seo/

Les utilisateurs préféreront sans doute la seconde URL, plus parlante. Les URL lisibles sont plus attrayantes et plus conviviales. En conséquence, elles ont plus de chances d’être cliquées dans les résultats de la recherche. Google est également à même de les comprendre plus facilement.

Par défaut, WordPress attribue les URL comme indiqué dans l’exemple ci-dessus. Sous « Settings » → « Permalinks », vous pouvez facilement ajuster les permaliens. Vous pouvez choisir entre différentes variantes, telles que le nom du message ou vous pouvez créer des URL personnalisées.

Si vous décidez de modifier la structure de l’URL, vous devrez mettre en place une redirection. Cela est très important. Sinon, si les utilisateurs essaient d’accéder à la page concernée via l’ancien lien – y compris via une recherche Google – ils recevront un message d’erreur. En conséquence, vous perdrez vos positions de classement tant que Google n’aura pas réindexé la page. Vous pouvez mettre en place des redirections avec le plugin RankMath, par exemple.

Installer des plugins SEO

 

L’installation d’un plugin SEO est probablement le point le plus important pour mettre à jour votre référencement WordPress. Grâce à ces plugins et à leurs nombreuses fonctions, même les utilisateurs peu portés sur la technique sont en mesure d’appliquer les meilleures pratiques d’optimisation pour les moteurs de recherche. Cependant, il ne suffit pas d’activer un plugin SEO pour placer un site Web dans les précieux premiers rangs de Google. Il est important d’utiliser habilement les possibilités d’optimisation. Certaines des fonctions les plus importantes sont :

  • analyse et optimisation des mots-clés
  • contrôle de la lisibilité
  • optimisation des snippets
  • détection des contenus dupliqués
  • désactivation des archives
  • balises méta : titres et description
  • suggestions de liens internes
  • transfert de type 301

Il ne s’agit là que d’une petite liste de situations dans lesquelles un plugin SEO peut être d’une grande utilité.

Le plugin le plus populaire est actuellement Yoast SEO avec plus de cinq millions d’installations, suivi de Rank Math avec plus d’un demi-million d’installations. Les deux plugins ont une note de 5 étoiles. Pendant longtemps, Yoast SEO a été considéré comme le leader incontesté, mais Rank Math est de plus en plus populaire. L’une des raisons en est que le plugin n’a qu’un poids plume, ce qui se traduit par un temps de chargement plus court.

Un autre plugin SEO est The SEO Framework. Il est plutôt recommandé aux web masters avancés, car il nécessite une certaine maîtrise technique. De nombreuses fonctionnalités simples sont ainsi laissées de côté, puisqu’on suppose que les web masters peuvent s’en charger eux-mêmes. Il s’agit d’un plugin rapide et clair.

Désactiver les pages WordPress relatives aux pièces jointes

 

Une caractéristique indésirable de WordPress est que le logiciel crée une page jointe pour chaque fichier média. En d’autres termes, si vous téléchargez une photo ou une autre pièce jointe, le CMS génère une page séparée. Sur cette page, seule la pièce jointe correspondante est visible et n’apporte donc aucune valeur ajoutée pour les utilisateurs et les moteurs de recherche. Google est très réticent à voir de telles pages sans véritable contenu.

Vous pouvez supprimer ou transférer les pages jointes avec un plugin SEO comme Yoast SEO. Vous pouvez trouver le réglage, si vous avez activé le plugin, sous « SEO » → « Affichage dans la recherche » → « Média ». Sélectionnez l’option « Oui ».

Bien cibler l’utilisation des mots clés

 

Avant tout, vous devez avoir à l’esprit l’intention des visiteurs de votre page lorsque vous rédigez un message. C’est une erreur d’écrire exclusivement ou principalement pour les moteurs de recherche et de placer le mot-clé principal dans le texte aussi souvent que possible. Google reconnaît mieux que d’autres moteurs de recherche, comme Bing par exemple, l’occurrence non naturelle d’un mot-clé. Veillez donc à ce que la densité de mots-clés ne soit pas trop élevée.

Néanmoins, il est important que chaque page censée générer du trafic via Google soit basée sur un mot-clé. Après tout, les mots clés ont toujours une signification pour l’algorithme. Une utilisation naturelle du mot-clé est idéale. Vous pouvez vérifier l’optimisation avec Yoast SEO. Le plugin vous permet de définir un mot-clé principal et analyse des facteurs tels que la densité des mots-clés.

Optimiser le contenu pour les Google snippets

 

Le Google snippet se compose de la balise-titre et de la méta-description d’une page. Il contribue fortement à ce que les internautes cliquent sur le lien dirigeant vers votre site. ‘Title’ désigne le titre bleu du Google snippet ; vous trouverez juste en-dessous la méta-description.

Souvent, le snippet Google est le premier contact de l’utilisateur avec votre marque. Un snippet attrayant augmente le taux de clics, ce qui peut entraîner un meilleur classement. Vous pouvez le personnaliser avec n’importe quel plugin SEO courant. Par défaut, le titre et la description ne peuvent pas être modifiés dans WordPress.

La meilleure façon d’optimiser les snippets est d’utiliser le générateur SERP de Sistrix. Cet outil vous permet de créer des snippets et de les afficher dans l’aperçu du bureau et du mobile. Vous serez averti si le titre ou la description sont trop longs et risquent de ne pas apparaître en entier dans les résultats de la recherche.

Les résultats des recherches se caractérisent comme un ensemble d’informations. Ce sont néanmoins des bribes qui contiennent, par exemple, des étoiles de classement, des images de recettes ou une FAQ. Vous pouvez constituer cet affichage avec Schema.org. Le moyen le plus simple est d’utiliser un plugin comme RankMath ou Yoast SEO.

Améliorer le temps de chargement du site

 

La vitesse des pages est un aspect important du référencement que vous ne devez pas négliger, surtout si vous voulez vous retrouver sur la première page des résultats de recherche Google. Des temps de chargement trop longs détériorent le classement. Selon une étude de Google, un temps de chargement d’une à cinq secondes augmente le taux de rebond des utilisateurs de 90 %.

Vous pouvez vérifier le temps de chargement de votre site Web en utilisant Google PageSpeed Insights ou Pingdom. Ces outils vous fournissent une analyse précise de ce qui fait que votre site ne se charge pas de manière optimale. Pour WordPress, il existe des plugins de mise en cache appropriés qui peuvent améliorer considérablement la vitesse de la page. Les plus populaires sont W3 Total Cache, WP Fastest Cache et WP Super Cache.

Le SEO de WordPress pour des résultats durables

 

WordPress vous offre une excellente base pour mettre en œuvre des mesures de référencement efficaces sur le long terme. La condition est que vous appliquiez les bonnes pratiques dès le début. Il faut un certain temps avant que votre site Web soit complètement optimisé et que vous puissiez observer des classements sur les premières places. Ne vous découragez pas. Un contenu de haute qualité et un site techniquement parfait seront récompensés par Google et obtiendront à terme un bon classement.

Besoin de textes de qualité pour améliorer le SEO de vos pages WordPress ?

S’inscrire gratuitement


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!