Skip to main content

Comment bien utiliser la ponctuation

Pour rédiger des articles fluides et agréables à lire, une orthographe et une grammaire irréprochables associées à l’emploi d’un vocabulaire approprié, bien que fondamentaux, ne sont pas suffisants. Un texte bien écrit, c’est aussi un texte bien ponctué… Ce rappel des règles de ponctuation, en vous remettant en mémoire les principes fondamentaux de l’utilisation des points de suspension, d’exclamation et d’interrogation, devrait vous permettre d’améliorer notablement la lisibilité de vos textes !

Pour rédiger des articles fluides et agréables à lire, une orthographe et une grammaire irréprochables associées à l’emploi d’un vocabulaire approprié, bien que fondamentaux, ne sont pas suffisants. Un texte bien écrit, c’est aussi un texte bien ponctué… Ce rappel des règles de ponctuation, en vous remettant en mémoire les principes fondamentaux de l’utilisation des points de suspension, d’exclamation et d’interrogation, devrait vous permettre d’améliorer notablement la lisibilité de vos textes !

 

La ponctuation, à quoi ça sert ?

Indispensable à la clarté d’une phrase, la ponctuation joue un triple rôle dans la rédaction d’un texte. En premier lieu, à un niveau grammatical, elle sert à marquer les rapports qui unissent entre elles les différentes propositions. En second lieu, par conséquent, elle est un indicateur précieux du sens de la phrase, dont elle facilite la compréhension. En troisième lieu, elle permet de marquer l’intonation d’un texte, aussi bien pour sa lecture silencieuse que pour son énoncé oral. On ne lit pas une phrase qui se termine par un point d’interrogation de la même façon qu’un paragraphe se concluant par un simple point. C’est pourquoi une ponctuation pertinente et collant au plus près au sens de la phrase est essentielle pour sa compréhension. En effet, il suffit parfois de déplacer une simple virgule pour modifier le sens d’une phrase !

 

Les points de suspension

Vous souhaitez stimuler l’imagination du lecteur, ou au contraire indiquer une hésitation, une surprise, une contrariété ou un quelconque sentiment justifiant l’interruption de la phrase ? Dans ces deux cas, trois points de suspension à la fin ou au cours de la phrase seront éloquents. Cependant, gardez-vous d’abuser de ce stratagème : un usage modéré des points de suspension vous servira à créer une certaine complicité avec votre lecteur, tandis que leur exagération lui donnera l’impression que vous maîtrisez mal votre sujet et que vous ne savez pas comment conclure votre énoncé.

 

Les points d’exclamation

Pour évoquer la joie, la douleur, l’étonnement, vous pouvez placer un point d’exclamation à la fin de votre phrase. Là aussi, toutefois, la modération est de mise, surtout dans un contexte professionnel. En effet, les points d’exclamation, vecteurs d’émotion et destinés à susciter une réaction choquée, amusée ou peinée chez un lecteur, n’ont pas leur place dans tous les textes. À plus forte raison, il convient d’éviter les points d’exclamation placés les uns à la suite des autres : un style qui convient pour la bande dessinée ou l’écriture de textos, mais dont l’emploi, dans un contexte de rédaction professionnelle, se révèle aussi inutile que nuisible à la fluidité du texte.

 

Les points d’interrogation

Avec le point d’interrogation, vous pouvez vous adresser directement au lecteur en l’invitant à répondre à la question que vous posez, ou lui communiquer votre hésitation ou vos réflexions sur un point précis. A condition, encore une fois, de mettre en pratique le fameux dicton selon lequel la modération est la vertu des forts… ou plutôt, de l’efficacité d’un texte ! Premièrement, un seul point d’interrogation suffit à exprimer un doute ou une problématique ; deuxièmement, votre texte doit essentiellement servir à informer le lecteur, plutôt qu’à l’interpeler. En revanche, il peut être pertinent de formuler vos titres et sous-titres sous forme de question, à partir du moment où les paragraphes qui s’ensuivent leur apporteront une réponse.


Articles similaires


commentaires

133001 27. janvier 2017 - 1:36

Merci !

 

Répondre

332469 27. janvier 2017 - 8:00

Merci pour ces petits tutoriels qui aident à s'améliorer !

Répondre

243015 30. janvier 2017 - 19:44

Merci, j'en avais vraiment besoin!

Répondre

Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!