Skip to main content

Mise à jour BERT de Google : qu’est ce qui change pour mes contenus ?

Depuis fin octobre, le terme « BERT » désigne une nouvelle mise à jour de Google. À ne pas confondre avec le personnage bien connu de l'émission pour enfants Sesame Street. Sur son blog, le leader incontesté des moteurs de recherche, Google, a décrit cette mise à jour comme « l'une des plus grandes avancées dans l'histoire de la recherche ». Actuellement, une requête sur 10 formulée en anglais aux États-Unis est affectée par ce changement d'algorithme.


Depuis la mise à jour BERT, de nombreuses histoires folles circulent sur le net à propose de ses effets. Mais quel est donc l’effet réel de BERT sur les classements dans les moteurs de recherche ? Et que devraient faire les responsables et les opérateurs de site Web pour optimiser leur contenu ? Nous avons recueilli ici les informations les plus importantes sur le sujet.

Que signifie la mise à jour BERT ?

 

BERT est l’abréviation de « Bidirectional Encoder Representations from Transformers ». Il s’agit de la méthode employée par Google pour le traitement du langage naturel. En termes simples, BERT est une application de l’intelligence artificielle. Il s’agit d’enseigner aux ordinateurs à comprendre et à traiter correctement l’information provenant du langage naturel.

Vive le contexte

 

Grâce à cette technologie, Google peut désormais mieux comprendre les requêtes. BERT permet en particulier au moteur de recherche de mieux saisir le sens de certains mots en les mettant en relation avec les termes contextuels et les mots-clés. Ceci s’applique, par exemple, aux prépositions dans les requêtes. Grâce à BERT, Google reconnaît maintenant encore mieux le contexte exact, même pour les requêtes les plus complexes, au lieu de simplement regarder les mots isolés. Les résultats obtenus sont donc plus ciblés.

Avec ce changement d’algorithme, Google s’arme, entre autres, pour faire face au nombre croissant de requêtes de recherche vocale. Il est incontestable que celles-ci sont en pleine croissance. La société d’étude de marché ComScore a prédit que d’ici 2020, au moins la moitié de toutes les requêtes seraient des recherches vocales. Or, la recherche vocale diffère de la recherche textuelle. Les recherches vocales sont souvent effectuées en langage naturel, par exemple sous forme de questions en ‘Q’ ou de phrases entières. De plus, les recherches vocales sont généralement beaucoup plus longues que les recherches textuelles classiques.

Le changement d’algorithme a été mis en place dans la semaine du 21 octobre 2019. Un échéancier pour le déploiement international est toujours en attente. Selon Google, l’algorithme BERT est déjà utilisé partiellement dans certains pays européens, comme l’Allemagne ou la France.

Quelles sont les requêtes de recherche concernées par la mise à jour BERT ?

 

BERT concerne avant tout les requêtes à longue traîne (long tail), les plus complexes, c’est-à-dire les requêtes constituées de plusieurs mots-clés. Concrètement, il s’agit avant tout de mieux évaluer les prépositions. Sven Deutschländer, expert en référencement, explique : « Eh, Google, combien coûte un vol de Berlin à Rome ? Le moteur de recherche pourra mieux répondre à ces questions à l’avenir, car la compréhension des mots « de » et « à » montrera clairement que c’est précisément la direction du vol qui est en jeu. Dans le passé, une telle compréhension des requêtes n’était pas possible. »

La raison pour laquelle il s’agit d’une si grande percée apparaît clairement dans les exemples fournis par Google lui-même :


Exemple 1 :
Cet exemple montre comment la technologie BERT conduit à des résultats plus pertinents. Avant, le moteur de recherche produisait des résultats très généraux qui ne reflétaient que le contexte approximatif de la combinaison de mots clés. Ce n’est qu’après la mise à jour que le résultat de la recherche répond à la question.


 
Exemple 2 :
Dans cet exemple, l’utilisateur veut savoir si un ou une esthéticienne doit se tenir souvent debout au travail. Depuis l’invention de BERT, Google fournit un résultat de recherche qui reconnaît l’intention de l’utilisateur et y répond de manière significative.

Quelles sont les conséquences de la mise à jour BERT sur le référencement ?

 

Nombreux sont ceux qui se demandent quelles sont les conséquences de BERT sur le référencement et comment ils peuvent tenir compte de la mise à jour pour améliorer leur site Internet. L’impact de la mise à jour avait déjà été discuté à l’avance dans divers articles.

Les discussions ont été particulièrement fréquentes concernant la manière dont les exploitants de sites Web devraient optimiser leurs pages pour les requêtes à longue traîne, suite à l’introduction de BERT.

Des déclassements dus à BERT ? Peu probable !

 

L’incertitude au sujet de la mise à jour est devenue encore plus grande lorsqu’un rédacteur en chef du célèbre New York Times a signalé des pertes de classement sur Twitter peu après le lancement de BERT aux États-Unis.

Mais selon John Mueller, analyste chez Google et webmaster de Google Trends, il est extrêmement improbable que BERT soit en cause. Au lieu de cela, Google a dit qu’il a fait quelques mises à jour de base peu après, ce qui pourrait être la raison du nouveau classement. L’expert recommande de se concentrer sur un contenu de haute qualité plutôt que sur les aspects techniques – et d’ignorer BERT dans la stratégie d’optimisation.

Frank Doerr, fondateur et propriétaire de Spinpool, affirme : « BERT n’a aucune influence sur les meilleures stratégies possibles qui sont recommandées depuis des années en ce qui concerne Google. La mise à jour devrait avoir un impact plutôt faible sur les indices de visibilité, mais un impact positif sur le trafic qualifié. »

Sven Deutschländer, quant à lui, déclare : « Cette mise à jour n’a rien à voir avec l’indexation et la compréhension du contenu – elle devrait faire progresser l’interprétation des requêtes de recherche. C’est pourquoi vous ne pouvez pas immédiatement mettre en oeuvre des mesures d’optimisation. »

Une chose est sûre : avec BERT, Google comprend mieux les requêtes des utilisateurs et obtient des résultats plus pertinents. Avec la mise à jour, la machine connecte l’intention de l’utilisateur mieux qu’avant avec le contenu qui est déjà disponible sur les sites Web.

Selon l’avis unanime des experts, il n’est pas vraiment possible d’optimiser pour BERT. Au lieu de cela, les méthodes habituelles d’optimisation continuent de porter leurs fruits. Elles mettent l’accent sur un contenu de haute qualité. Il est particulièrement important que ce contenu soit adapté aux attentes de l’utilisateur.

Eclaircissons quelques uns des mythes qui circulent à propos de BERT.

Comment concevoir un bon contenu en gardant à l’esprit BERT ?

 

Danny Sullivan, un employé américain de Google, a écrit sur Twitter : «Il n’y a rien à optimiser avec BERT, ni rien à repenser pour quiconque. Notre volonté de récompenser un contenu qualitatif reste inchangée. » Ce point est confirmé par d’autres experts, comme Frank Doerr, fondateur de Spinpool : « L’accent devrait continuer à être mis sur des textes de haute qualité. »

Pour se préparer à BERT, il suffit donc de se rappeler les principales caractéristiques des textes de haute qualité – et d’y prêter attention. Il s’agit par exemple :

  • d’un contenu intéressant et unique
  • du traitement exhaustif du sujet
  • de l’utilisation de formulations simples et sans ambiguïté
  • d’une bonne structure
  • d’un bon formatage
  • d’une langue correcte

Des informations facilement compréhensibles devraient également constituer un avantage en ce qui concerne BERT. Dans ce contexte, il ne faut ne pas hésiter à consulter la FAQ de Google.

Les exploitants de sites Web et les spécialistes du référencement n’ont donc pas à craindre d’effets négatifs de la part de BERT. Du moins, s’ils continuent à se concentrer sur un bon contenu qui tient compte des attentes de l’utilisateur. Avant de planifier votre contenu, vous devriez vous intéresser aux questions en ‘Q’ et y répondre du mieux que vous le pouvez – que ce soit sur le site web, dans le blog ou dans la FAQ.

Le langage naturel reste complexe

 

La complexité du langage humain reste un défi, même pour les moteurs de recherche. Mais avec BERT, Google a fait un grand pas dans la bonne direction, avec des assistants intelligents comme Alexa ou l’Apple Home Pod. L’utilisateur peut s’appuyer désormais sur des recherches formulées en langage naturel.

 


Vous n’avez pas le temps de rédiger des textes vous-même ? Nous rédacteurs sont là pour ça !
 
S’inscrire gratuitement


Articles similaires


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!