Skip to main content

Marketing B2C

Marketing B2C : définition brève

 
Le marketing B2C désigne l’ensemble des stratégies de marketing émanant d’entreprises à destination des consommateurs. Il comprend toutes les mesures utilisées pour attirer les consommateurs vers un produit, un service ou une marque spécifique. Sur le fond, cette activité est très différente du marketing B2B (business to business). En pratique, son orientation générale s’en démarque complètement : alors que le secteur B2B cible souvent un faible nombre d’entreprises à des fins commerciales, le B2C s’adresse à un très grand nombre d’acheteurs potentiels.

Définition détaillée

 
L’un des principes marketing les plus importants du B2B consiste à mettre en place des mesures qui visent un groupe cible. C’est précisément la raison pour laquelle il existe une distinction entre les marchés du B2B et du B2C. L’importance d’adapter les opérations publicitaires en fonction des acheteurs potentiels n’est pas une idée nouvelle, mais la mondialisation des échanges et les marchés émergents ont engendré de nouveaux défis pour ceux qui cherchent à conquérir une clientèle ciblée. À la différence du secteur B2B, le secteur B2C se caractérise par une gigantesque masse de prospects, qui ne peuvent plus être atteints par le biais d’approches individuelles et personnalisées.

Même les entreprises qui proposent des produits ou des services sur les marchés régionaux ou de niche peuvent rarement se permettre de cibler des clients individuels ou de petits groupes de prospects, en raison des efforts considérables que demande une telle démarche. Par conséquent, le marketing B2C doit s’adresser à un large panel de consommateurs. Et ce n’est pas le seul défi qu’il doit relever. De manière générale, les produits B2C doivent être faciles à appréhender, afin que les usagers puissent comprendre immédiatement quelle est leur utilité.

Le produit doit instantanément présenter un avantage pour l’utilisateur final. Il est logique d’acheter un produit dont la finalité est facilement perceptible. En revanche, il est plus difficile pour les consommateurs de différencier des produits similaires, proposés par plusieurs entreprises concurrentes. L’objectif des entreprises B2C consiste donc à attirer l’attention sur les USP (Unique Selling Proposition) de leurs produits ou services.

En outre, les consommateurs B2C prennent souvent leurs décisions d’achat très rapidement. Cette prise de décision est davantage liée à des facteurs émotionnels qu’à des éléments rationnels. Le marketing B2C doit donc s’adresser à une large clientèle, tout en présentant avec brio la valeur ajoutée des produits, d’une manière attrayante.

Les outils du marketing B2C

 
En substance, il existe quatre domaines spécifiques propres au marketing B2C, à travers lesquels vous pouvez exercer un contrôle stratégique. Ces domaines sont :

  • Le prix
  • Les produits
  • La politique de distribution
  • La stratégie de communication

Que vous vendiez du fromage, des meubles ou des jouets, le prix est l’un des facteurs les plus déterminants de toute opération commerciale. Cependant, contrairement au marché des entreprises B2B, les prix sont souvent jugés avec subjectivité. Par exemple, les consommateurs sont disposés à payer un prix plus élevé pour un produit de marque, même si celui-ci n’offre aucun avantage réel par rapport à d’autres produits concurrents. Par conséquent, votre stratégie de prix doit refléter parfaitement le positionnement de votre entreprise. D’autres facteurs entrent en ligne de compte, comme la politique de prix de vos concurrents directs et vos propres coûts de production.

Les campagnes de promotion à durée limitée constituent une stratégie éprouvée dans le secteur B2C. Ces opérations donnent l’impression à l’acheteur qu’il doit finaliser sa transaction rapidement pour éviter de manquer une bonne affaire. L’approche éprouvée du prix de seuil fonctionne bien dans ce contexte, en particulier dans le secteur du discount. L’attrait psychologique exercé sur les clients repose sur l’idée que le prix proposé est un peu inférieur à la valeur réelle de la marchandise. En revanche, dans le cas de promotions sur des produits de luxe, les prix fixés doivent être raisonnables, pour rester accessibles à des clients moins aisés. Ainsi, l’entreprise peut accroître le nombre d’acheteurs potentiels.

En ce qui concerne les produits, le marketing B2C vise à identifier et à promouvoir un certain nombre de fonctionnalités supplémentaires, qui vont au-delà de leur utilisation principale. Ces fonctionnalités peuvent, par exemple, inclure un logo hautement reconnaissable, comme la typographie rouge incurvée utilisée par Coca-Cola. Il peut également s’agir d’un d’emballage particulièrement facile à ouvrir et à refermer. D’autre part, d’autres offres et services peuvent compléter un produit, comme une recette imprimée sur l’emballage d’un paquet de farine. Ces initiatives aident l’entreprise à se démarquer de la concurrence, tout en offrant des avantages supplémentaires susceptibles d’accroître la fidélité de sa clientèle.

Toutefois, ces mesures doivent également être adaptées au positionnement général de la marque sur le marché. Les produits de luxe ou haut de gamme gagneront à être mis en valeur par un emballage adéquat, tandis que les articles plus simples et bon marché ne devraient pas être présentés dans un packaging susceptible de détourner l’attention de son usage principal.

En ce qui concerne la politique de distribution, il faut distinguer la vente directe de la vente effectuée par le biais des réseaux d’intermédiaires. Ces deux options présentent des avantages et des inconvénients d’un point de vue marketing. Dans le cadre de la vente directe, le contact personnalisé avec le client est particulièrement rentable. Les caractéristiques du produit peuvent être communiquées sans aucune interprétation par un tiers. De même, les commentaires des clients sont directs et non filtrés. Il est ainsi plus facile de déterminer si les opérations de marketing produisent l’effet escompté. De plus, la vente directe est généralement plus rentable que la vente par le biais d’intermédiaires. Cependant, cette méthode limite grandement les perspectives du marché, y compris dans le commerce en ligne, où la concurrence est rude et où le nombre de sites semble presque illimité, ce qui n’est pas pour faciliter les recherches des internautes.

La distribution indirecte repose sur des intermédiaires, comme les détaillants, afin de toucher davantage de consommateurs. Cette stratégie garantit une couverture plus élevée du marché et contribue également à accroître la notoriété de votre marque. Toutefois, elle réduit la marge bénéficiaire, car votre intermédiaire se rémunère en fonction des services fournis. De plus, il n’existe plus de contact direct avec le client, ce qui signifie que vous ne maîtrisez pas complètement la manière dont votre produit est présenté et perçu par ce dernier.

Dans la plupart des situations, la distribution indirecte est une solution incontournable pour le marketing B2C car elle permet de toucher plus rapidement un grand nombre d’utilisateurs. Cependant, la vente directe est une approche efficace, à envisager dans le cas de « produits de niche » qui intéressent un nombre relativement réduit d’acheteurs.

La stratégie de communication que vous choisissez est probablement votre principal outil en termes de marketing B2C. Les différences entre les produits sont généralement superficielles, ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour mettre en avant des valeurs ajoutées ou des fonctionnalités. Par conséquent, une bonne stratégie de communication peut réellement soutenir le lancement d’un produit et faire toute la différence. La stratégie de marque est cruciale à cet égard, quel que soit le prix de votre produit. Si un acheteur plébiscite une marque particulière, il sera plus à même d’acheter ses produits.

En matière de branding, il ne s’agit pas simplement de convaincre les consommateurs en leur présentant un argumentaire logique. Il est généralement plus efficace d’associer la marque à des messages émotionnels, faciles à retenir.

Conclusion

 
Le marketing B2C s’articule autour de stratégies communes aux autres domaines du marketing, mais les méthodes utilisées peuvent être très différentes. Lorsqu’une entreprise s’adresse à un marché de masse, elle ne doit pas utiliser des mesures inappropriées pour cibler des individus ou de petits groupes, au risque de perdre du temps… et de l’argent. De plus, les arguments de vente rationnels jouent un rôle relativement secondaire, tandis que la création d’un lien affectif optimise la manière dont est perçue la marque par ses clients.


Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!