Skip to main content

Méta-titres et méta-descriptions : c’est pourtant si simple !

Une nouvelle mission vient d’apparaître dans un domaine qui vous intéresse tout particulièrement, et propose en plus une rémunération intéressante ! Fébrile, vous cliquez sur le titre puis manquez de vous étrangler à la vue des consignes de rédaction, aussi longues et sophistiquées qu’un porte-avions nucléaire. Les 14 mots-clés primaires et secondaires, passe encore ! Mais ces histoires de méta-titre et méta-description vous laissent décidément perplexe, et vous vous empressez de laisser la commande à quelqu’un d’autre.

Un air de déjà-vu ? Il vous suffira de quelques secondes de lecture pour tout comprendre des balises méta, et ne plus vous laisser intimider.

Méta-description et méta-titre

Le méta-titre, qu’est-ce que c’est ?

Le méta-titre, également appelé « balise titre » ou « title tag », n’est rien d’autre que le nom de la page web tel qu’il apparaît dans les résultats des moteurs de recherche. Google affiche le méta-titre en grands caractères bleus : c’est sur lui que l’utilisateur doit cliquer pour accéder à la page, et non pas sur l’URL située juste en-dessous, d’où son importance déterminante pour un bon stratège cherchant à optimiser ses résultats sur les moteurs de recherche.

La grande majorité des clients exigent un méta-titre compris entre 50 et 70 caractères maximum, espaces compris, et cela ne doit rien au hasard. Au-delà, le méta-titre risque d’être tronqué automatiquement par l’ajout de points de suspension sous la forme « (…)». En deçà, il sera trop court pour se démarquer de la concurrence.

 

 

Et la méta-description ?

 

La méta-description est un texte qui n’apparaît pas dans la page cible, mais uniquement dans le résultat des moteurs de recherche. Avec Google, elle prend la forme d’un petit texte en caractères noirs, placé juste sous le méta-titre et l’URL. Cette description joue un rôle déterminant pour orienter et attirer l’internaute vers la page cible.

Tout comme le méta-titre, la longueur de la méta-description est volontairement bridée par Google pour garantir la lisibilité de ses pages de résultat. Si elle fait plus de 160 caractères, l’apparition des points de suspension va fortement pénaliser son pouvoir d’accroche !

 

 

Comment ajouter un méta-titre et une méta-description ?

 

Le méta-titre et la méta-description, pour être reconnus par un navigateur Internet, doivent apparaître entre des balises HTML spécifiques, lesquelles ne sont toutefois pas prises en charge à l’heure actuelle par la fenêtre de rédaction de Textbroker.

Vous pouvez donc tout simplement rédiger ces deux contenus méta en début de commande, sans mise en forme particulière, et sans vous inquiéter de l’ajout des balises, qui est effectué directement par le client ou l’équipe de Textbroker. Pour surveiller le nombre de caractères, le compteur de Microsoft Word est un choix judicieux. Plusieurs pages Internet proposent gracieusement le même service en temps réel, comme le réputé « Google SERP Snippet Optimization Tool » de SEO Mofo, à placer d’urgence dans vos favoris.

Attention à bien relire les consignes pour ne pas commettre d’impair : le client demande souvent de rédiger un titre classique (à renseigner comme d’habitude dans le champ « Titre » de la fenêtre de rédaction) et un méta-titre, à placer au début de la commande. Dans tous les cas, il est conseillé d’évacuer le moindre doute avant d’entamer la rédaction, en sollicitant des précisions auprès du client (ou de Textbroker s’il s’agit d’un client suivi).

 

 

Bonne rédaction !

 

Image: BigData_© Dreaming Andy-Fotolia.com


Articles similaires


commentaires

85022 18. novembre 2013 - 14:43

Bonjour,

j'ai déjà effectué des meta-tires et meta-descriptions sans vraiment savoir de quoi il s'agissait…Merci pour cette explication qui est claire comme de l'eau de roche et pourtant si simple.

Cordialement

ACKAY

Répondre

135430 19. novembre 2013 - 14:51

Bonjour à tous.

Merci à pour cette explication qui confirme bien ce que j'avais saisi des méta-titres et des méta-descriptions.

Cepandant j'attire l'attention des auteurs sur un souci que j'ai rencontré avec le compteur de mots sous Microsoft Word, qui se trouve dans l'onglet "Outils" puis la rubrique "Statistiques".

J'ai pu constater des différences assez importantes de calcul du nombre de mots et de caractères entre ce que le compteur Word indiquait et ce que calculaient les compteurs de mots gratuits. Cela m'a valu des retours de textes pour paragraphes trop longs.

Les compteurs de mots gratuits sont plus fiables et devraient, à mon sens, être privilégiés par les auteurs. Cela dépend peut être aussi de la version du logiciel Word que l'on utilise.

Cordialement.

Wordlord.

Répondre

65666 26. novembre 2014 - 11:43

Bonjour,

Pour répondre à Wordlord, je vous conseille un compteur de mots (mais pas seulement) en français, très complet et vraiment très pratique. Voici l'adresse : http://www.combiendemots.com/

Je l'utilise à chaque fois que l'on a besoin de compter les mots, avec l'option pratique de différencier "nombre de mots" de "nombre de caractères", mais aussi "avec espace" ou "sans espace".

Et il y a aussi d'autres outils extrêmement pratiques, mais je vous laisse les découvrir. J'espère avoir pu me rendre utile. Bonne journée à tous.

Bleumarie

Répondre

273863 27. janvier 2016 - 10:25

Bonjour,

Merci à vous

Répondre

286134 8. décembre 2016 - 12:24

En ce qui concerne le comptage de mots. Je fais confiance à Textbroker. Quand je veux compter un paragraphe, je le copie dans ma commande, et le nombre de mots s'affiche. … si cela peut aider.

Répondre

292334 23. février 2017 - 21:24

Très intéressant… merci beaucoup pour votre article ! 

Répondre

Joël 20. septembre 2019 - 18:43

merci infiniment pour cet éclaircissement

Répondre

Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!