Skip to main content



Si maîtriser les notions de bases en allemand peut s’avérer suffisant dans le cadre des vacances ou d’un séjour touristique en Allemagne, celles-ci s’avèreront largement insuffisantes pour gérer des échanges commerciaux et professionnels. Si vous ambitionnez d’ouvrir une filiale de votre entreprise en Allemagne, d’utiliser des contenus sur votre site Web, d’imprimer des prospectus publicitaires, de rédiger des lettres de motivation ou encore d’établir des contacts commerciaux, il vous faudra obtenir les services d’un traducteur français-allemand aussi compétents que possible pour vos textes.

Les très bons traducteurs français-allemand sont une denrée rare, car de moins en moins d’étudiants français apprennent cette langue. En effet, nombre de ceux qui essayent d’apprendre l’allemand sont de prime abord rebutés par les difficultés de prononciation, d’orthographe et de grammaire… tout en admirant ce langage admirablement puissant. L’allemand n’est pas facile à maîtriser. Mais cela vaut la peine de faire un effort. Parallèlement, la demande de traductions du français vers l’allemand – en particulier dans le commerce en ligne – a augmenté régulièrement ces dernières années. En effet, l’Allemagne est un marché à fort potentiel de croissance pour les entreprises françaises.

Voici un aperçu de ce que vous apprendrez dans cet article :


  • dans quels pays l’allemand est parlé

  • comment l’histoire de la langue allemande a évolué

  • la place de l’allemand à l’international

  • pourquoi faire appel à des traducteurs français-allemand est important pour votre entreprise

  • les différences fondamentales entre le français et l’allemand

  • les faux amis en allemand et en français

  • comment trouver des traducteurs français-allemand professionnels


Les pays où l’on parle allemand


Avec plus de 100 millions de germanophones, l’allemand fait partie des langues les plus parlées dans le monde (11ème langue au niveau mondial). Elle est également la langue la plus parlée en Europe, avant l’anglais ! Contrairement aux idées reçues, la pratique de l’allemand dépasse les frontières d’un seul et même territoire. Même dans les pays où plusieurs langages se juxtaposent, l’allemand reste une langue officielle. C’est par exemple le cas en Autriche, dans certaines régions de la Belgique et de l’Italie, dans le Liechtenstein, mais aussi en Suisse et au Luxembourg. L’allemand est également parlé à moindre échelle dans d’autres pays, comme la Pologne, le Danemark la Hongrie et le Togo et la Tanzanie.

L’histoire de la langue allemande

 


L’allemand fait partie du groupe des langues indo-germaniques. C’est au 1er siècle av. J.-C. que débute l’histoire de la langue allemande. Les contacts avec les locuteurs romains contribuèrent à amorcer sa diffusion. La langue germanique était alors majoritairement uniforme, même si quelques dialectes coexistaient, comme le gothique et l’anglo-frison.

L’on distingue 4 grandes périodes en ce qui concerne l’évolution de l’allemand :


  • le vieux haut allemand, parlé de 700 apr. J.-C. jusqu’au XIe siècle

  • le moyen haut allemand, parlé de 1050 jusqu’en 1350

  • le haut-allemand précoce de 1350 à 1650

  • le haut allemand moderne de 1650 à nos jours

Derrière ce que l’on appellait le vieux haut allemand existait un groupe formé de plusieurs dialectes, dont faisaient partie de vieux bavarois et le vieux franconien. Il est difficile de définir une langue uniforme, notamment en raison du peu de manuscrits retrouvés à cette époque, laissant présager qu’il n’y avait pas de langue écrite standardisée.

Au cours du milieu du XIème siècle, une langue écrite relativement uniforme fait son apparition, sans que son orthographe soit standardisée. Progressivement, le latin encore utilisé pour les écrits officiels est substitué par une combinaison des principaux dialectes du moyen haut allemand. Au XIIIème siècle est diffusée la première épopée médiévale en langue germanique, intitulée la Chanson des Nibelungen.

La période de 1350 à 1650 est à la fois marquée par l’utilisation progressive du haut allemand à l’oral et à l’écrit et par la disparition progressive du bas allemand, principalement utilisé dans les territoires du nord de l’Allemagne. Au moyen-âge, le bas allemand était caractérisé par les influences du vieux saxon et de l’anglo-frison. Il connut ensuite une fusion avec le haut allemand durant le Saint Empire romain germanique avant de retomber à l’état de dialecte hétérogène.

L’« allemand standard » s’est développé sous l’influence du protestantisme et est devenu la langue de référence de l’éducation, ce qui a accélèré sa diffusion en Allemagne du Nord. Un tournant a été observé lorsque Martin Luther a traduit la Bible en allemand et a posé les bases de la langue moderne. À partir du XIXème siècle, les différentes variations et dialectes tendent à disparaître. L’allemand standard devient la langue officielle des échanges économiques et politiques.

idees-marketing-contenu

Pourquoi l’allemand est considéré comme une langue difficile ?

Pour de nombreux locuteurs français désireux d’apprendre l’allemand, la maîtrise de la grammaire et de la prononciation s’apparente à un véritable défi. Par exemple, ils doivent se familiariser avec les quatre cas grammaticaux : nominatif, accusatif, génitif et datif. Toutefois, cette langue possède une proximité avec l’anglais qui facilite le maniement de son vocabulaire. Sa construction répond, la plupart du temps, à la simple logique. Il s’agit également d’une langue phonétique : autrement dit, l’allemand s’écrit la plupart du temps comme il se prononce !

Les différents dialectes parlés en Allemagne


En Allemagne, comme dans la majorité des pays du monde, il est possible d’observer des particularités régionales. Au-delà des différences de prononciation que l’on peut observer si l’on voyage de Berlin à la Bavière, chaque région possède son propre dialecte. D’ailleurs, en Allemagne, le simple fait d’opter pour une prononciation qui s’écarte de l’allemand standard (« Hochdeutsch ») fait basculer le locuteur dans l’usage d’un dialecte.

Le haut allemand compte à lui seul 21 dialectes ! Si leur apprentissage exhaustif semble impossible, il est intéressant de connaître certaines variations qui vous éviteront bien des quiproquos. Rassurez-vous, ces différences subsistent essentiellement à l’oral et n’impacteront pas vos traductions.

idees-marketing-contenu

Focus sur le bavarois

Le bavarois fait partie des dialectes germaniques issus de la famille du haut allemand. Il est essentiellement parlé en Bavière et en Autriche, ainsi que dans certaines régions de la Suisse ou de la Hongrie. Il existe quelques différences notables avec l’allemand. Par exemple, bonjour ne se dit pas « Hallo », mais « Servus ». D’autre part, l’on peut noter de nombreux emprunts du bavarois au français, ce qui s’explique par une proximité héritée de l’alliance franco-bavaroise sous Napoléon Ier. Des mots comme « porte-monnaie », « gendarm » ou « Kanapee » évoquent sans ambiguïté la langue de Molière.

 
Besoin des services de traducteurs français-allemandou allemand-français ?

Avec Textbroker, vous pouvez faire appel à nos traducteurs pour obtenir rapidement tous vos contenus traduits.

 

Inscrivez-vous gratuitement

 

Pourquoi l’aide d’un traducteur français-allemand est-elle importante ?


L’Allemagne partage des frontières avec la France. Cette proximité est un véritable enjeu stratégique sur le plan financier. Ainsi l’Allemagne est souvent considérée comme le premier partenaire économique de la France à l’échelle européenne. Dans le monde des affaires, il tient une place particulière, notamment parce que l’Allemagne a su résister à la crise économique de 2008 et a su garder une position économique dominante en Europe.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’allemand fait partie des langues les plus enseignées aux États-Unis. Selon l’étude ELAN (Incidences du manque de compétences linguistiques des entreprises sur l’économie européenne) publiée en 2006, 11 % des entreprises observent une perte de chiffre d’affaires parce qu’elles ne maîtrisent pas l’allemand.

Faire appel aux services d’un traducteur français-allemand est un véritable atout pour les sociétés qui désirent étendre leur réseau de partenaires d’affaires. Même si l’anglais reste une langue universelle propice aux échanges commerciaux, parler allemand permet de fluidifier les communications et d’instaurer des relations de qualité. En effet, malgré que son succès ne soit pas aussi important que celui de l’anglais, l’allemand est tout de même appris dans le monde entier. Cet engouement s’explique par ses caractéristiques propres et la richesse de son vocabulaire, réputé pour être l’un des plus précis. Dès le XIXème siècle, l’allemand accède au rang de langue scientifique.

Les différences fondamentales entre le français et l’allemand


Passer du français à l’allemand nécessite parfois un réel tour de force, en raison des caractéristiques qui distinguent les langues latines et germaniques.
 
En allemand :


  • le groupe verbal se trouve en fin de phrase

  • l’on recense deux classes de verbes : les verbes forts et les verbes faibles

  • il y a un genre supplémentaire (le neutre)

  • il n’y a pas de lettres fantômes (toutes les lettres se prononcent ou presque)

  • les substantifs comportent toujours une lettre majuscule

  • on distingue des voyelles courtes et longues

D’autre part, certaines lettres et sons allemands n’existent pas en français. C’est par exemple le cas de la lettre ßEszett »).

Les sons allemands ne se prononcent pas toujours comme les sons français. Ainsi, la voyelle accentuée « ä » se prononce comme « ê », le « w » se prononce comme « v » et le « u » comme « ou ».

En allemand, trois mots distincts sont utilisés pour définir les adjectifs exprimant l’appartenance à un peuple, la nationalité et la langue. Par exemple :


  • « Ich bin Engländer, ich spreche Englisch und hier ist ein englischer Film. »

En français, comme en anglais, un seul et même adjectif est utilisé :


  • « Je suis anglais, je sais parler anglais, voici un film anglais. »

  • « I am English, I speak English, here is an English movie. »

Il peut également y avoir des confusions entre des mots qui se ressemblent :


  • « Man » et « mann » : le premier terme désigne un homme de manière universelle ou impersonnelle (valeur de « on »). Le second réfère à un homme en particulier, qu’il s’agisse d’un personnage ou d’un individu identifié.

  • « dann » et « denn » : même s’ils se ressemblent, ces mots ne s’utilisent pas de la même manière. Dann signifie « alors », tandis que denn souligne une relation de cause à effet (il pourrait être traduit par « parce que »).


Les faux-amis entre le français et l’allemand


Les faux amis sont des mots de langues différentes qui semblent vouloir dire la même chose, mais qui n’ont en réalité pas du tout le même sens. Ne pas connaître ces différences peut conduire un traducteur français-allemand à commettre des erreurs susceptibles de modifier complètement la signification d’un texte.

Voici une liste non exhaustive de ces faux amis :


  • Der Rat : n’y voyez aucune référence à l’animal puisque ce mot signifie « le conseil ». Le mot rat se dit die Ratte.

  • Der Christ : signifie le chrétien et non le Christ, qui se traduit par Christus.

  • Das Baiser : il s’agit d’une meringue en français. Le baiser se traduit par der Kuss (qui se rapproche du « kiss » anglais).

  • Die Jacke : la veste (là encore l’on peut observer un rapprochement avec l’anglais « jacket »).

  • Das Büro : signifie le bureau au sens de la pièce et non la table de travail qui se traduit par « der Schreibtisch ».

  • Gross : signifie grand et non gros, traduit par « fett ».

La nécessité de faire appel à un traducteur français-allemand


Sauf si vous parlez couramment l’allemand et si vous savez parfaitement l’écrire, vous avez tout intérêt à trouver des traducteurs français-allemand experts dans la langue. Pour traduire des textes privés, comme des mails personnels, faire appel à des étudiants peut être une bonne alternative. Mais pour traduire des textes professionnels, vous devez absolument prévoir un budget pour faire appel à un traducteur français-allemand expérimenté.

Internet vous offre de nombreuses possibilités de trouver de nombreux traducteurs français-allemand. Vous pouvez donc faire appel à un freelance qui vous livrera votre traduction dans les délais impartis.

L’allemand est l’une des langues les plus importantes de la planète et elle connaît un développement important. Une traduction soignée et professionnelle de vos textes peut vous aider à cultiver des relations cordiales avec vos partenaires d’affaires, non seulement en Allemagne, mais aussi dans de nombreux autres pays où l’allemand est parlé.

Contrairement aux idées reçues, apprendre l’allemand n’est pas si compliqué. Avec l’aide de traducteurs ou d’interprètes, vous pourrez progressivement affermir vos propres compétences linguistiques. En attendant, pour obtenir des textes d’une qualité irréprochable, vous pouvez vous reposer sur un réseau de traducteurs reconnus pour leur talent !

 
Encore un doute sur comment trouverde bons traducteurs français-allemand ?

Grâce à ses traducteurs allemands natifs, Textbroker vous fournit rapidement tout votre contenu nécessaire traduit en Allemand.

 

Inscrivez-vous gratuitement

 


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!