Skip to main content

E-A-T : 3 lettres pour un meilleur classement Google

E-A-T : ces lettres représentent trois caractéristiques clés qui déterminent le classement Google d'un site Internet. La plupart des web masters savent désormais que les contenus qualitatifs sont incontournables. En révélant les principes du E-A-T score, Google dévoile en partie ses cartes, ce qui n'est pas une évidence pour le plus important des moteurs de recherche.


Il est clair que chaque web master, chaque blogueur et chaque propriétaire de boutique en ligne se pose désormais la question : « Comment créer du contenu pour les blogs, les sites Internet et les boutiques conformément aux nouvelles directives de Google? » Cet article apporte des réponses.

1. Qu’est-ce que le E-A-T score ?

 

E-A-T : quel est le sens de cet acronyme ? Manger, peut-être, comme ‘eat’ en anglais ? Faux, au moins en ce qui concerne le référencement. Depuis 2018, ces trois lettres E-A-T renvoient à Expertise, Autorité et Trustworthiness (c’est-à-dire indice de confiance).

Expertise, autorité et confiance sont donc les fondements du nouveau E-A-T score , qui marque en quelque sorte un changement de paradigme dans la notation de Google. Grâce à l’E-A-T score, les humains entrent en jeu, tout comme l’intelligence artificielle. Les internautes évaluent les résultats proposés par Google et ils utilisent l’intelligence artificielle pour intégrer ces classements dans l’algorithme de Google.
 
Voici les éléments de l’E-A-T Score en détail :
 

  • L’expertise : l’expertise consiste en une connaissance approfondie d’un sujet spécifique. Celui qui a l’expertise est un expert. La reconnaissance de la qualité d’expert fait partie des facteurs de référencement.
  •  

  • L’autorité : la traduction française du terme anglais ne correspond pas strictement au sens original. Mieux vaudrait évoquer le caractère décisif, la position d’autorité, qui se caractérise par la capacité à exercer une influence notoire sur un sujet donné. Le fabricant d’un produit, par exemple, a une telle position d’autorité.
  •  

  • Trustworthiness ou la confiance : quand un site web est digne de confiance, les utilisateurs sont disposés à se fier aux informations provenant de cette source, et cela sans vraiment hésiter.

 
Les experts SEO doivent-ils repenser leur travail ? Oui et non. Parce qu’en fin de compte, il reste un vieux principe, valable depuis l’an 2000 : le contenu est roi. Un bon contenu a un effet sur le long terme. Et Google apprécie cela. Mais la mise à jour Medic de Google de 2018 a pour le moins changé la façon dont le plus grand moteur de recherche examine et évalue la fiabilité, la qualité et la pertinence d’un site Web. Ainsi, les lignes directrices déterminant le classement et les critères de qualité ont été révisés.

Quelles sont les lignes directrices en matière de qualité ?

 

Les lignes directrices d’évaluation de la qualité sont destinées aux internautes qui vérifient manuellement la qualité du contenu pour Google. Oui, vous avez bien entendu : les êtres humains aussi jouent un rôle dans l’évaluation des contenus et Google ne se fie pas qu’aux algorithmes ! Ces recommandations, effectuées par des humains, se retrouvent dans les classements – mais de manière détournée. Il est évident que les humains ne peuvent pas évaluer tous les milliards de sites Internet en même temps. En pratique, il existe deux types de notation dans les procédures de Google :
 

  • Le PQ-Rating : il s’agit d’une notation globale qui évalue le site Web sans référence à une requête.
  •  

  • L’évaluation des besoins : les SERP et les Landing pages sont évaluées en fonction de leur pertinence par rapport à une requête.

 

Dans la pratique, le travail de notation consiste à ce que les notateurs de qualité évaluent la pertinence des résultats dans un environnement de test. Voici un exemple d’évaluation des besoins :
 

  1. Google propose une requête.
  2.  

  3. Les personnes testées évaluent deux SERP différents : un résultat est basé sur l’algorithme actuel, un autre sur une mise à jour.
  4.  

  5. Les personnes vérifient enfin si la nouvelle version conduit à de meilleurs résultats de recherche.

 
Ces notations n’ont pas d’influence directe sur les algorithmes qui sont décisifs pour le classement. En effet, cette tâche est effectuée par l’intelligence artificielle ou l’apprentissage machine. L’IA compare les résultats et analyse les structures qui ont une influence sur les différents résultats, de manière à déterminer les procédures qui fournissent les meilleures réponses à la requête.

Un exemple simplifié : si les sites Web que les gens classent comme étant de meilleure qualité pour la question « Comment optimiser mon blog » présentent une fréquence d’occurrence supérieure à la moyenne du mot « contenu », cet élément devient un facteur de classement. Selon l’importance de ce facteur, il est utilisé, ou pas, par l’algorithme de classement.

Le fonctionnement détaillé des systèmes d’IA de Google est bien sûr secret. Mais en principe, il est clair que le nouveau E-A-T score est basé sur la façon dont les gens jugent un site Web : en fonction de sa pertinence et de son utilité.

2. Qui a besoin du E-A-T score ?

 

L’E-A-T score a été développé pour les sites YMYL (Your Money, Your Life). YMYL, c’est en quelque sorte l’argent ou la vie. Ces deux sujets sont plus particulièrement soumis au E-A-T score, tout comme l’ensemble des thèmes importants, pour lesquels Google s’engage à rendre ses SERP aussi légitimes que possible. C’est pourquoi l’E-A-T score touche principalement les sites web du cluster YMYL. Mais qu’entend-on exactement par là ?

Il s’agit :
 

  • de nouvelles qui tournent autour du monde des affaires, de la politique, de la science ou de la technologie. D’autres sujets tels que le divertissement et le sport ne sont pas (encore) touchés.
  • à l’inverse, des pages qui traitent du droit, des finances, des prêts, des impôts, de sujets sensibles comme l’avortement.
  • Les pages qui posent des problèmes liés à la santé, aux médicaments, aux maladies sont aussi concernées par le E-A-T score.
  • Il en va de même dès lors que les pages évoquent le sexe ou l’orientation sexuelle, l’origine ethnique, ou encore les minorités.

 
Comme on peut le voir, les sujets impactés sont bien ciblés. Mais à plus ou moins long terme, les autres thèmes se verront, eux aussi, appliquer les critères du E-A-T score.


3. Que signifie le E-A-T score pour les boutiques en ligne ?

 

Les boutiques en ligne font partie du secteur des YMYL. En l’occurrence, on peut les classer dans les préoccupations auxquelles renvoient les deux premières lettres : YM, pour ‘your money’, votre argent. Les boutiques en ligne pratiquent des transactions financières qui sont conclues via Internet. Il s’agit donc bien d’une question d’argent.

En tant qu’exploitant d’une boutique en ligne, vous seriez bien avisé de concevoir vos pages en fonction de l’évaluation de leur qualité par les testeurs humains de Google. Il s’agit notamment d’insérer des éléments inspirant la confiance tels que les sceaux d’approbation, les méthodes de paiement sécurisées et les bonnes notes des clients satisfaits.

Les experts qualité de Google n’analysent pas seulement les textes. Pour les boutiques en ligne, l’écrit n’est pas le seul contenu pertinent. Les descriptions de produits restent bien sûr essentielles, mais des facteurs tels que :
 

  • la convivialité,
  • le design,
  • l’interactivité,
  • l’adéquation aux appareils mobiles ont aussi leur importance.

 
Pour les boutiques en ligne, cela signifie notamment :
 

  • que le panier d’achat doit être bien conçu et pouvoir stocker les produits de manière fiable,
  • que l’utilisateur dispose de fonctionnalités pratiques telles que des listes de souhaits (ou wish list en anglais) ou de nombreuses options de tri (prix, classement, actualité, etc.)
  • que la recherche doit être conviviale, c’est-à-dire que même en cas de fautes de frappe, les bons résultats devront être affichés,
  • que l’utilisateur doit avoir la possibilité de donner des évaluations et de voir les évaluations des autres clients.

 
Les évaluations sont particulièrement importantes, y compris les commentaires négatifs. Les réponses polies et amicales de l’exploitant de la boutique en ligne sont essentielles en cas de critique, car elles montrent clairement aux visiteurs que les clients sont pris au sérieux.

Les lignes directrices de Google destinées aux évaluateurs de qualité indiquent clairement ce que le plus grand moteur de recherche du monde considère comme étant le contenu principal d’une boutique en ligne : de bonnes descriptions de produits, mais aussi de nombreux commentaires de clients, des informations sur les retours et un large éventail d’images de produits. Une bonne boutique en ligne doit avoir l’air sérieuse et veiller à répondre à toutes les questions.

4. Quels contenus pour un bon E-A-T score ?

 

Comment améliorer son E-A-T score ? Google ne cesse de souligner que la qualité du contenu est la chose la plus importante. Cela signifie : ne pas créer de sites Web pour les moteurs de recherche, mais pour les utilisateurs. En suivant cette règle, vous finirez par convaincre Google. En bref : un bon contenu entraîne un bon E-A-T score.

Un bon contenu, selon les règles de l’E-A-T score, se caractérise par exemple par les points suivants :
 

  • une information de qualité présentée de manière à inviter au partage,
  • un contenu qui répond aux questions les plus courantes,
  • des backlinks utiles vers des sites qui ont eux-mêmes un bon E-A-T score,
  • une page significative de présentation de l’entreprise ou de la boutique,
  • des données structurées avec des balises (c’est ainsi que Google parvient rapidement aux données importantes).

 
Jusqu’à quel point le contenu doit-il être détaillé ? Cela dépend toujours du sujet. Mieux vaut écrire un peu moins, mais veiller à la qualité du contenu, même lorsqu’on souhaite être exhaustif.

Conseil : un examen des SERP concernant une requête typique donne un aperçu de la longueur moyenne du contenu.

Une lecture indispensable : le livre blanc « Comment Google lutte contre la désinformation » (en anglais). Contrairement à ce que le titre suggère, Google adopte l’approche inverse :
 

  • Il n’identifie pas l’exactitude réelle du contenu d’une page Web (c’est-à-dire qu’il ne sanctionne pas directement la « désinformation »).
  • Les sites sont généralement jugés sur leur expertise, leur autorité sur un sujet particulier et leur indice de confiance.

E-A-T score : les auteurs en première ligne

 

Nous l’avons dit : expertise, autorité, confiance sont autant d’éléments qui ont un effet sur le référencement par le biais du E-A-T Score. En termes d’optimisation off-page, cela signifie que les backlinks des auteurs ayant un bon E-A-T score ont un effet positif sur la position de leur propre site. Ainsi en quelque sorte, l’E-A-T score peut être transféré par des liens.

Des liens de haute qualité ont toujours été importants. L’E-A-T score leur donne un poids supplémentaire. Mieux vaut, bien sûr, disposer sur son propre site avec des contributions d’experts. Afin de présenter l’auteur comme fiable sur un sujet donné, il convient de suivre les directives relatives aux données structurées de schema.org.

Placée au bon endroit, la balise HTML Author indique immédiatement à Google si le contenu d’une page est attribué à un auteur ayant un E-A-T score élevé.

Encore un conseil : les contributions des auteurs doivent être marquées de manière visible, de préférence avec un lien vers leurs comptes de réseaux sociaux ou leurs propres sites Web. Cela renforce la confiance.

Qui sommes-nous ? La page de contact comme facteur de référencement

 

Qui est responsable du contenu ? La page de contact joue un rôle complètement nouveau dans l’optimisation pour les moteurs de recherche depuis l’apparition du E-A-T score. Non seulement elle donne aux clients la possibilité de se renseigner sur la fiabilité d’un site Web, mais l’évaluateur de qualité de Google l’examine de près.

La page de contact est garante de la confiance que l’on veut inspirer. C’est pourquoi cette page doit être créée et tenue à jour avec un soin particulier. La page de contact doit également contenir des informations sur les options de paiement, les possibilités d’échange et les retours. Et cela ne s’applique pas seulement aux boutiques en ligne : le contenu au sens de l’E-A-T score n’est pas seulement du texte. Cela dépend de la présentation dans son ensemble, de la fonctionnalité et d’autres caractéristiques user-friendly.


En conclusion : une forte autorité s’obtient grâce à des textes de grande qualité

 

Expertise, Autorité, Confiance : ces trois mots montrent une fois de plus que des contenus qualitatifs continuent à garantir de bonnes positions dans les SERP. Avec les nouvelles lignes directrices pour les testeurs humains, nous savons quels critères comptent. Pour devenir une autorité dans un domaine particulier, qu’importe lequel, des textes de bonne qualité, bien rédigés et informatifs, sont nécessaires et forment la base d’un contenu à valeur ajoutée.


Besoin de rédacteurs pour obtenir de bons contenus ?

Nos milliers d’auteurs sont là pour vous !

S’inscrire gratuitement


 


Articles similaires


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!