Skip to main content

Comment rédiger une bonne introduction ?

L’art de rédiger une bonne introduction n’a jamais été aussi crucial. Les contenus web se développent de manière fulgurante et il est aujourd’hui indispensable de capter l’attention du lecteur dès les tout premiers mots. Or, pour la plupart des rédacteurs et des producteurs de contenus, cette entrée en matière est souvent délicate. En effet, le but de l’introduction est à la fois d’informer le lecteur en anticipant le contenu qui sera développé dans l’article et de susciter son envie de découvrir la suite. Il faut donc en dire… sans trop en dire !

personne en train de rédiger une introduction

Pourquoi écrire une bonne introduction ?

Saviez-vous qu’en moyenne un internaute lit seulement 15 mots par page ?

D’autre part, la lecture sur écran obéit à des règles qui lui sont propres. Les analyses réalisées à l’aide de logiciels de Eye Tracking démontrent que le mouvement des yeux balaye chaque page de bas en haut et de gauche à droite. En bref, le titre et le chapô d’un article sont les éléments immédiatement visibles… pour ne pas dire les seuls qui sont susceptibles d’interpeller le lecteur. Si vous cherchez à améliorer les résultats SEO de votre site, soigner l’introduction de vos articles et contenus est tout simplement indispensable. En effet, les robots d’indexation apportent plus de poids au titre et aux contenus situés en haut de page. Cette stratégie rédactionnelle est donc aussi importante pour optimiser votre référencement que pour séduire vos visiteurs.

10 astuces pour une introduction efficace

 

Pour rédiger une introduction de qualité, vous ne devez rien laisser au hasard ! Textbroker vous livre quelques astuces pour vous démarquer et augmenter le temps de lecture de vos pages.

 

1. Visez l’originalité

 

Sur le web, il est très difficile d’aborder une thématique nouvelle n’ayant jamais été traitée par des concurrents ou des éditeurs de contenus. Quant aux sujets « chauds » qui relaient une actualité, ils sont souvent repris par des dizaines de journalistes. Dans un tel contexte, comment créer des contenus originaux et différents ? Voici un véritable défi ! Pour attirer l’attention des lecteurs déjà saturés d’informations, vous devez essayer de choisir un angle différent. Si la thématique abordée le permet, n’hésitez pas à avoir recours à l’humour. Vous pouvez également créer un effet de décalage, à condition d’aborder le contenu qui sera réellement développé par la suite. Par exemple, rédigez une première phrase inattendue et surprenante avant de vous concentrer sur votre sujet.

 

2. Soyez concis

 

Bien qu’aucune règle n’existe pour définir la longueur d’une introduction, il est de bon ton de limiter celle-ci à un ou deux paragraphes de 3 à 4 lignes. En règle générale, la taille de l’introduction doit être proportionnelle à la densité de l’article. Plus celui-ci est court, plus elle devra être succincte. Rédiger un chapô trop long est souvent contre-productif et entraîne plusieurs écueils :

  • Tout révéler dès le début, au risque de désintéresser le lecteur
  • Décourager vos visiteurs
  • Alourdir vos pages en rendant l’introduction difficile à distinguer du corps du texte

 

3. Ménagez le suspense

 

Maintenant que vous avez intégré l’importance d’écrire une introduction courte et percutante, vous devez éviter un piège fréquent intrinsèque à l’écriture. En tant qu’auteur, vous connaissez parfaitement la trame de votre article et ses objectifs. Mais pour rédiger votre introduction, vous devez vous mettre dans la peau d’un lecteur qui découvre votre contenu. Vous devez lui donner suffisamment de détails, mais également ménager un effet de surprise en attisant sa curiosité.

 

4. Utilisez une statistique ou un fait marquant

 

Cette technique s’inspire largement des procédés d’écriture journalistique.

En mettant en avant un chiffre ou un événement impactant, vous capterez aisément l’attention de votre lecteur. Vous pourrez recentrer le débat en démontrant l’importance de votre sujet. En revanche, faites très attention à choisir une donnée en réel lien avec la thématique de votre contenu et vérifiez toujours vos sources. Grâce à Internet, il est possible de trouver de nombreuses études sur la plupart des sujets. Par exemple, si vous représentez une entreprise de sécurité, vous pouvez mettre en avant les statistiques relatives aux cambriolages ou aux tentatives d’effraction dans une ville donnée.

 

5. Adressez-vous directement à vos lecteurs

 

Poser des questions à vos lecteurs dans votre introduction est une stratégie redoutable pour les inviter à poursuivre leur lecture. Que vous cherchiez à faire réfléchir votre audience ou à anticiper ses besoins, l’interactivité permet de mettre en situation le lecteur. C’est aussi un excellent moyen de personnaliser vos contenus. Cependant, toutes les questions ne méritent pas d’être posées. Concentrez-vous sur les préoccupations réelles de votre audience cible. Vous trouverez des indices dans les forums, sur les réseaux sociaux ou en saisissant directement des exemples de questions dans les moteurs de recherche.

 

6. Évitez à tout prix les clichés

 

Bannissez définitivement les jeux de mots convenus et les entrées en matière trop banales. Ce n’est pas parce qu’une idée ou une expression a fait mouche que vous devez vous contenter de la reprendre telle quelle.

 

7. Rédigez votre introduction en dernier

 

Commencer par le début est sans doute ce qui vous paraît logique. Mais il peut être beaucoup plus efficace de reporter la rédaction de l’introduction. Lorsque vous aurez écrit une grande partie, voire l’intégralité de votre article, vous aurez une idée plus précise de sa structure et de sa finalité. Ce n’est qu’après avoir achevé la conclusion que vous saurez quelle est la meilleure manière d’introduire votre contenu.

 

8. Demandez conseil à votre entourage

 

Il est parfois difficile de juger soi-même de la qualité de sa production. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un collègue, d’un ami ou d’un parent pour effectuer un simple test. Faites lire votre introduction à la personne de votre choix, en prenant soin de masquer la suite du texte. Posez-lui ensuite les questions suivantes :

  • De quoi va parler l’article ?
  • Quel sera le point de vue développé ?
  • A-t-on envie de lire la suite ?
  • L’introduction suscite-t-elle une émotion particulière (surprise, tristesse, joie, colère ?)

 

9. Positionnez vos mots-clés importants

 

Comme nous l’avons vu précédemment, les robots d’indexation des moteurs de recherche se fient essentiellement au titre et aux premières lignes de texte pour classer et indexer un contenu dans sa globalité. Il est donc primordial de positionner un ou plusieurs mots-clés stratégiques. Attention à ne pas tomber dans l’excès. Cantonnez-vous à une ou deux expressions ou synonymes.

 

10. Relisez-vous !

 

L’introduction est le meilleur moyen de faire bonne… ou mauvaise impression. Traquez les fautes et les coquilles pour éviter d’irriter les lecteurs pointilleux.

En suivant ces quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour rédiger une introduction captivante et efficace. Vous avez peur du syndrome de la page blanche ? Confiez la rédaction de vos contenus à nos rédacteurs professionnels !



Vous souhaitez faire rédiger vos contenus par des rédacteurs expérimentés ? Textbroker est là pour ça !
 
S’inscrire gratuitement


Articles similaires


commentaires

Abdelkader 16. octobre 2019 - 18:45

Bonjour
je ne sais pas mais à mon avis personnel , chez certains auteurs c’est l’introduction qui les aide parfois à développer le texte et à avoir l’inspiration et les idées pour traiter le sujet de tous ses cotés utiles pour le lecteur.Mis à part mon avis sur l’introduction l’article est très bon et je remercie l’équipe de textbroker pour ça.Merci.

Répondre

Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!