Skip to main content

Vos articles sont-ils toujours d’actualité ? Quelques astuces pour l’analyse de contenu

Rédiger régulièrement des textes à forte valeur ajoutée, produire des photos attrayantes et réaliser des vidéos captivantes est une tâche exigeante. Des aspects tels que l'audit du contenu ou sa curation, son rafraîchissement ou son recyclage jouent un rôle décisif dans la planification stratégique et l'analyse de contenu.


Que ce soit pour accroître la notoriété de votre marque, pour renforcer votre réputation en ligne ou pour augmenter les ventes de vos produits, un contenu pertinent et de qualité est la bonne solution dès lors que vous l’adaptez à votre groupe cible. Dans cet article de blog, nous expliquerons pourquoi un toilettage régulier du contenu est important et utile.

Nous examinerons le contenu du point de vue de nos clients, mais nous prendrons également en compte les besoins des moteurs de recherche. Les deux ont beaucoup de points communs. Les moteurs de recherche n’apprécient guère les contenus trop légers. Les visiteurs des sites, eux aussi, préfèrent les contenus à forte valeur ajoutée.

Maintenez vos pages à jour grâce à une analyse de contenu de haute qualité

 

Ceux qui publient régulièrement des articles disposent rapidement de vastes archives. La curation du contenu peut contribuer à endiguer leur croissance exponentielle. L’un des principes de la curation de contenu est d’enrichir son propre contenu avec des contenus externes. Vous sélectionnez, triez et commentez le contenu des autres. Vos pages gagnent en popularité, même sans publier du contenu tous les jours.

D’une manière générale, est-il judicieux d’élargir en permanence vos propres contributions – ou pourrait-il être utile d’optimiser et d’actualiser le contenu existant ? Ne vaut-il pas mieux privilégier la qualité plutôt que la quantité ?

Tout d’abord, il est utile de disposer d’un vaste réservoir de contributions. Si les textes sont adaptés au groupe cible, optimisés pour les moteurs de recherche, actualisés et de qualité, ils attireront un trafic important dans les médias sociaux, sur le blog ou dans la boutique en ligne. Nous avons déjà mis en évidence quatre points critiques, à savoir :
 

  • Orientation du contenu vers le groupe cible
  • Optimisation pour les moteurs de recherche
  • Contenu actualisé
  • Qualité élevée

 
Le groupe cible est-il toujours exactement le même que lors de la création de l’entreprise ? Si ce n’est pas le cas, il est certain que certains des textes ne sont plus orientés vers les groupes cibles. L’entreprise a-t-elle changé ses objectifs de marketing ou sa gamme de produits et s’adresse-t-elle soudainement à des clients nettement plus jeunes ? Dans ce cas, l’audit de contenu doit vérifier si ces personnes jeunes ont des attentes différentes en matière de contenu et de tonalité.

Les exigences des moteurs de recherche évoluent également au fil du temps. Pendant un certain temps, la critique du light content (contenu trop léger) a été le point central. Le fait qu’on n’en parle plus aussi souvent ne signifie pas qu’il ne faut pas continuer à l’éviter.

Il vaut la peine de réviser les textes encore et encore. Il est tout simplement gênant pour l’image de marque d’une entreprise de publier des articles avec des données ou des informations périmées. Si, par exemple, le PDG qui a quitté l’entreprise il y a deux ans, s’exprime encore dans un article, c’est la preuve que les responsables du contenu n’y prêtent guère attention. Sur Internet, la confiance et la crédibilité sont indissociables. Des textes erronés peuvent facilement vous porter préjudice.

La qualité est évidemment intemporelle, mais les goûts, quant à eux, peuvent changer.

 


 

Approche stratégique de l’audit de contenu

 

Afin d’opérer une analyse de contenu en profondeur, un audit de contenu peut être utilisé. Ce processus devrait être réalisé annuellement ou plus fréquemment si nécessaire. Dans le cas idéal, les spécialistes de contenu et les spécialistes du référencement travaillent main dans la main. L’audit de contenu comprend un inventaire de votre contenu et une évaluation de sa qualité. Vous mettez tout le contenu sur la table, pour ainsi dire, et vous vérifiez si votre contenu est toujours actuel et pertinent. Idéalement, vous triez le contenu en différentes catégories. Ces catégories peuvent être :
 

  • Contenu intemporel, également appelé « Evergreen Content » (pas besoin d’action)
  • Contenu totalement obsolète et/ou sans intérêt (vérifier s’il peut être supprimé)
  • Contenu en double (à supprimer après consultation de vos collègues SEO)
  • Contenu partiellement obsolète ou non pertinent (vérifiez comment il peut être amélioré ou mis à jour).

 

Les contenus qui relèvent du point 1 sont particulièrement précieux. Ils n’ont pas de date de péremption, attirent toujours les lecteurs et doivent être dépoussiérés tout au plus. Si vous avez un contenu qui a de la valeur sur le long terme, vous ne devez le mettre à jour que si la révision apporte une valeur ajoutée. Disons que vous avez un excellent article sur le rhume des foins. Chaque année, au début de la saison pollinique, vous pouvez le remettre au goût du jour. S’il n’y a pas de nouveaux résultats de recherche sur le sujet, vous n’avez pas besoin de réviser l’article.

Les points 2 et 3 concernent la curation et la rationalisation du stock. Un site Web bien organisé a des temps de chargement réduit. Il séduit plus facilement les visiteurs. Un meilleur classement par les moteurs de recherche en est la conséquence. Si le contenu est simplement obsolète, vous pouvez généralement le mettre à jour. Toutefois, certains contenus peuvent ne plus correspondre à la nouvelle orientation de l’entreprise. Dans ce cas, une coupe claire aide à trier les contenus qui ne correspondent plus au nouveau groupe cible ou aux nouveaux produits de l’entreprise.

Pas d’audit de contenu sans spécialistes SEO

 

Lorsque vous supprimez du contenu, vous devez procéder avec prudence et toujours consulter les spécialistes SEO. De cette manière, vous éviterez que la structure des liens ne soit endommagée ou que des backlinks attrayants soient perdus. Il peut être nécessaire de vérifier et de réinitialiser certains liens qui étaient auparavant liés à l’article que vous souhaitez supprimer.

Les contenus partiellement obsolètes ou qui ne sont plus pertinents (point 4 de la liste ci-dessus) peuvent être rafraîchis ou recyclés. Pour certains contenus, il peut être utile de les convertir dans un autre format. Par exemple, le contenu un peu trop détaillé mais toujours d’actualité d’un billet de blog pourrait être converti en infographie ou en courte vidéo.

Si une interview relève de la catégorie 4, ne la révisez qu’en étroite concertation avec la personne interrogée. En général, votre interlocuteur sera heureux d’avoir la possibilité de mettre à jour ses réponses. Dans ce cas, prévoyez suffisamment de temps pour vous mettre d’accord avant d’intégrer le texte révisé.

Dans certains cas, il peut être utile de fusionner plusieurs anciens articles dans un nouveau texte. Vous pouvez ensuite sélectionner les aspects pertinents et intemporels, les agréger et les placer dans un nouveau contexte. Vous pouvez aussi publier ce texte en tant que billet, sur un autre blog.

Gardez toujours à l’oeil la question de l’efficacité. Il peut arriver que le rafraîchissement d’un contenu prenne plus de temps que l’écriture d’un nouveau texte. Dans ce cas, mieux vaut opter pour un tout nouvel article. Si vous avez des prestataires de services externes qui sont des rédacteurs expérimentés, vous pouvez leur demander conseil. Ils savent estimer le temps qu’il faut pour retravailler un article.

Prévoyez la mise à jour des articles dans votre plan éditorial. Déterminez qui est responsable de quelle mise à jour et à quel moment. N’oubliez pas d’impliquer les éditeurs d’images et les responsables SEO. Les responsables des médias sociaux doivent également être informés afin de savoir quand de nouveaux contenus sont disponibles.

 

 

Conclusions de l’audit de contenu

 

Vous pouvez tirer beaucoup d’informations de l’audit de contenu : elles vous serviront pour votre gestion quotidienne du contenu et votre planification éditoriale. Peut-être vous rendrez-vous compte ainsi que vos processus internes ne sont plus adéquats. Prenez en compte que la conception des pages Web et les standards en la matière sont en constante évolution.

Même si nous avons déjà souligné l’importance d’une analyse de contenu qualitative , les données (SEO, médias sociaux, analyse du site web) ne doivent pas être négligées. Un exemple : vous estimez que le contenu d’un article de blog est toujours pertinent et à jour. Cependant, si vous regardez les statistiques de fréquentation, il devient évident que les lecteurs de votre blog voient les choses différemment. Avec l’aide de Google Analytics ou via les journaux, vous pouvez voir que l’article ou la page du blog n’ont pas eu de trafic depuis plusieurs mois.

Des outils tels que Screaming Frog SEO Spider ou encore Blaze peuvent renforcer l’efficacité de l’audit.

Personne n’a consulté votre article depuis six mois maintenant, même si en parlez régulièrement sur les réseaux sociaux ? Ou pire encore : les lecteurs ont affiché la page de l’article, mais ont abandonné après un très court laps de temps ? Dans le premier cas, il est logique de s’interroger sur le titre. Est-il attrayant et donne-t-il envie de lire l’article ? Dans le second cas, vous devez également vérifier si les premiers paragraphes ne sont pas difficiles à comprendre ou peu concrets, ce qui s’éloigne du sujet rapidement les lecteurs.

Le taux de conversion est un autre indicateur important de la pertinence de votre contenu. Si vous demandez à vos lecteurs de s’abonner à votre bulletin d’information dans le cadre d’un appel à l’action (CTA), vous pouvez savoir quel pourcentage d’entre eux répond à cette demande. Si l’article ne plaît pas aux lecteurs, ils ne cliqueront pas.

Les étapes suivantes de l’analyse de contenu

 

Les réactions dans les médias sociaux constituent un autre facteur important. À quelle fréquence un article est-il partagé sur Twitter, combien de commentaires reçoit-il dans LinkedIn et combien d’appréciations sur Facebook ? Evaluez non seulement la quantité, mais aussi la teneur des remarques.

Si les lecteurs critiquent l’obsolescence de votre article, il est temps de rafraîchir le contenu. Mais là aussi, la qualité compte plus que la quantité. Si votre contribution s’adresse à un très petit groupe cible, vous ne devez pas comparer ses chiffres d’accès avec ceux d’un sujet général qui pourrait potentiellement intéresser « tous » les visiteurs.

Si les lecteurs sont autorisés à commenter vos articles de blog, vous devez examiner les commentaires dans le cadre de l’audit de contenu. Un feedback critique est particulièrement utile. Il est important de voir si les lecteurs viennent sur vos pages avec de fausses attentes ou si leurs critiques sont justifiées.

Que faites-vous des contenus qui sont partiellement dépassés ou qui ne sont plus pertinents ? Il faut avant tout identifier les aspects obsolètes. Suffit-il d’une mise à jour, par exemple des données statistiques ? Ou bien faut-il ajouter de nouvelles photos ?

Toutefois, il peut s’avérer que le contenu est toujours valable et au moins en partie d’actualité, mais que l’article est difficile à lire. Il faudra alors retravailler l’expression. Dans ce cas, la structure doit être examinée :
 

  • Le titre et l’accroche vous donnent-ils envie de continuer à lire ?
  • L’article tient-il compte des derniers développements sur le sujet ?
  • Faut-il inclure de nouvelles sous-rubriques ?
  • Les listes et les énumérations contribuent-elles à rendre l’article plus clair ?
  • Faut-il remplacer ou ajouter des mots-clés ?
  • L’article bénéficie-t-il d’exemples plus récents ?
  • Une citation récente pourrait-elle réactualiser l’article ?

Conclusion sur l’analyse de contenu

 

L’ensemble du contenu doit être vérifié régulièrement et au moins une fois par an. Le contenu est-il toujours pertinent et à jour – et correspond-il toujours à la marque, au groupe cible et aux objectifs de l’entreprise ? Si vous toilettez le contenu de votre site Web, vous séduirez à la fois vos visiteurs et les moteurs de recherche.

Le contenu doit être trié afin de décider ce qui doit être révisé ou supprimé et ce qui peut rester inchangé. Idéalement, les gestionnaires de contenu devraient travailler main dans la main avec des spécialistes SEO pour de meilleurs résultats.



Voulez-vous faire rédiger vos contenus par des rédacteurs expérimentés ? Textbroker est là pour ça !
 
S’inscrire gratuitement


Articles similaires


Pas de commentaire disponible


Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!