Skip to main content

8 Étapes pour un calendrier éditorial efficace

Qu'il s'agisse d'un simple document Excel ou d'un outil original : un plan éditorial est un élément fondamental de toute stratégie de contenu. Mais s'asseoir devant un modèle de calendrier vide provoque souvent des maux de tête. Comment le plan éditorial peut-il être développé et rempli ? Bien que chaque entreprise soit différente, il y a certains points que vous devez absolument garder à l'esprit lorsque vous planifiez votre contenu.

Tout d’abord, pourquoi avez-vous besoin d’un calendrier éditorial ? Et qu’est-ce qu’il faut y faire figurer ?

  • Le calendrier éditorial vous permet de planifier vos sujets de manière stratégique.
  • Vous contrôlez votre production de contenu de manière particulièrement efficace.
  • Le calendrier éditorial donne à toutes les personnes concernées un aperçu de votre planification de contenu.
  • Il permet d’optimiser vos flux de travail internes.
  • Il contribue à assurer une fréquence de publication à long terme, là où les mesures ponctuelles sont inefficaces.

Pour une bonne vue d’ensemble, il est judicieux de se concentrer sur quelques points essentiels. Dans tous les cas, votre calendrier éditorial doit répondre aux questions suivantes :

  1. Quand le contenu sera-t-il publié ?
  2. Qui l’écrit et qui le publie ?
  3. Quel est le sujet ?
  4. Quels supports et médias seront utilisés ?

Comment élaborer un calendrier éditorial ?

 

Afin de fournir en permanence un contenu qualitatif à votre groupe cible, votre planification doit couvrir une période assez longue, par exemple, un trimestre, la moitié de l’année ou l’année entière. Qu’il s’agisse de contenu éditorial, de contenu pour les réseaux sociaux, de newsletters ou de communiqués de presse : il est préférable de rassembler tout le contenu que vous souhaitez publier dans un seul calendrier éditorial. Si vous devez planifier un contenu différent pour plusieurs pays, il est préférable de choisir un calendrier éditorial séparé pour chaque zone géographique ou au moins de prévoir une option de tri efficace. Nous vous montrons ci-après comment procéder, étape par étape.

1. Définir les objectifs

 

Vos objectifs déterminent le contenu et la manière dont votre contenu est publié. Il n’est pas nécessaire de se limiter à un seul objectif. La procédure suivante s’est révélée utile dans de nombreuses circonstances :

Commencez par définir clairement vos objectifs. Que voulez-vous obtenir grâce à votre contenu ? De meilleurs classements sur Google ? Plus de trafic sur votre blog ? Attirer plus de clients ou un engagement accru de vos utilisateurs sur les réseaux sociaux ? Classez vos objectifs par ordre de priorité et concentrez-vous sur les aspects les plus importants.

Demandez-vous ensuite de quel contenu vous avez besoin pour soutenir ces objectifs. Créez une liste de sujets et de formats. Ensuite, répartissez ce contenu sur l’année ou les mois à venir.

Le contenu destiné aux réseaux sociaux est soumis à des conditions particulières. Les sites d’information, les blogueurs ou les vlogueurs ont besoin d’un trafic important. Si vous voulez attirer l’attention de nouveaux clients, vous devez prévoir un contenu dans le calendrier éditorial qui pourra maintenir leur intérêt.

2. Déterminer la fréquence de publication

 

Seule une publication de contenu régulière vous permettr d’être remarqué par votre groupe cible et d’affirmer votre position sur les moteurs de recherche. En outre, le succès de vos contenus ne s’établit généralement qu’après un certain temps. C’est pourquoi vous devez publier du bon contenu si possible en permanence.

Quelle est la quantité de contenu à prévoir ? Cela dépend de vos objectifs, du type de contenu et de vos canaux de diffusion. Sur Twitter, par exemple, une fréquence de tweet élevée est courante. Sur un blog, vous ne pourrez probablement pas publier quelque chose de pertinent tous les jours.

Essayez de publiez une contribution sur votre blog au moins une fois par semaine. Sur les réseaux sociaux, vous devriez publier plus souvent si cela est possible. Programmez les news et les communiqués de presse en fonction de certains événements. Bien sûr, rien ne vous empêche de créer aussi des formats plus longs en parallèle tels qu’un e-book (livre électronique).

Il faut veiller à restez réaliste avec ses pulications. Examinez quelles sont les ressources internes et externes disponibles pour votre production de contenu. En cas de doute : la qualité doit primer sur la quantité. Il est plus logique de publier sans cesse un bon contenu sur une longue période que de publier beaucoup de contenu sur une très courte période. Si vous offrez en permanence un bon contenu à votre groupe cible, vous vous assurez une visibilité permanente.

Une fois que vous avez défini votre fréquence de publication pour les différents formats de contenu, vous pouvez déterminer une structure de base pour les mois suivants (ou pour toute l’année). Par exemple, déterminez les jours où vous publiez un article de blog et quand vous envoyez votre newsletter.
 

3. Choisir le bon moment

 

Une fois que vous savez à quelle fréquence vous souhaitez publier vos contenus, vous devez encore déterminer l’heure exacte.

Que savez-vous des habitudes de votre groupe cible ? Avez-vous des informations sur les heures de pointe de votre groupe cible ? Par exemple, selon une étude conjointe de We are social et Hootsuite, les jours de la semaine suivants : mardi, mercredi et jeudi, sont parfaits pour les publications sur les réseaux sociaux et sur LinkedIn. Les périodes entre 8h et 12h ou entre 16h et 18h sont idéales pour atteindre le plus grand nombre d’utilisateurs possible.

Y a-t-il des moments où votre public cible est moins réceptif à votre contenu ? Qu’en est-il des vacances ? Ne publiez pas vos contenus les plus intéressants un jour férié ou pendant les vacances d’été. D’un autre côté, la période estivale peut aussi offrir de nouvelles opportunités, car il y a généralement des contenus moins intéressantes sur les autres médias.

Il est également très important de tenir compte des événements et des manifestations qui ont lieu dans votre secteur d’activité. Vous pouvez prévoir diverses publications autour de ces dates : news, communiqués de presse, bulletins d’information aux clients ainsi que des petits récapitulatifs sous forme de rapport. Vous devez tenir compte des anniversaires dans votre planification éditoriale et prévoir différents formats de contenu appropriés.

4. Remplir le calendrier de manière thématique

 

Le cadre est en place. Que devez-vous publier maintenant ? Il existe de nombreuses stratégies pour développer des sujets intéressants pour votre contenu. Par exemple, vous pouvez faire une recherche par mots-clés et analyser ce que vos cibles recherchent souvent.

Pour vous inspirer, il est bon de rechercher des mots-clés appropriés en utilisant la recherche Google ou des outils tels que Google Trends ou Buzzsumo. La recherche de tendances peut être utilisée pour découvrir quels sujets intéressent actuellement les utilisateurs des réseaux sociaux.

Sinon, chaque conversation avec un client, chaque réponse à une plainte ou à une demande de renseignements peut être utilisée pour créer des articles pertinents pour votre groupe cible. Bien sûr, vous devez créer votre contenu de manière à vous différencier de vos concurrents. Si vous lancez de nouveaux produits et services, vous devez non seulement les mettre en valeur dans votre publicité, mais aussi vous en servir pour créer de nouveaux contenus (par exemple, des interviews, des articles de conseil, etc.)

Une autre approche intéressante pour trouver des sujets est la planification du contenu centrée sur les besoins. Les attentes du groupe cible sont divisées en plusieurs catégories (par exemple, éducation, service, divertissement, sécurité).

Lorsque vous planifiez les thématiques, vous devez prêter attention aux saisons. Un guide sur un thème comme « Renforcer le système immunitaire par temps froid » sera surtout pertinent pendant la saison hivernale, tandis que d’autres articles seront pertinents à tout moment de l’année.
 

5. Miser sur les bons formats

 

Répondez aux questions suivantes pour vous aider à choisir le bon type de contenu :

  • Quel format est le mieux adapté pour transmettre votre message? Avez-vous besoin d’un article de blog détaillé ou plutôt d’une infographie ?
  • Quels formats votre public cible préfère-t-il ? Aime-t-il lire des textes détaillés ou préfère-t-il regarder de courtes vidéos ?
  • Quel format correspond aux canaux sur lesquels votre groupe cible est actif ? Et qu’est-ce qui est efficace ? Sur Facebook, par exemple, les infographies et les vidéos particulièrement populaires.

Il peut s’agir de contenu textuel, de galeries d’images sur Instagram ou de vidéos sur YouTube. Le facteur décisif est de savoir quelles chaînes sont le plus fréquentées par le public visé. Des graphiques informatifs ou des best-of sont souvent proposés sur Facebook, tandis que les didacticiels de toutes sortes sous forme de vidéos sont particulièrement bien accueillis. Il n’est pas nécessaire de se fixer sur un seul format – en général, un mélange d’articles, de photos, de vidéos, de sondages, etc. permet d’obtenir les meilleurs résultats. Le calendrier des publications peut être utilisé pour noter les formats qui fonctionnent le mieux afin d’adapter continuellement la stratégie.

6. Définir les canaux de distribution

 

Le meilleur des contenus ne sert à rien s’il n’est pas bien distribué. Bien sûr, il est avant tout important de diffuser votre contenu là où votre groupe cible est actif. Mais si vous essayez de publier sur différents canaux, vous bénéficirez d’une audience supplémentaire et aurez la possibilité de toucher de nouvelles personnes. Si vous testez d’autres canaux en plus des plateformes « classiques », vous aurez assez rapidement une idée de la stratégie de distribution la plus efficace pour vos objectifs.

Comme évoqué ci-dessus, outre les réseaux sociaux, vous pouvez communiquer votre contenu à vos clients par une newsletter régulière. Si nécessaire, utilisez le marketing d’influence comme stratégie de distribution à long terme. Identifiez des personnes importantes dans votre secteur d’activité et proposez-leur de partager votre contenu, soit gratuitement soit en échange de quelque chose dont vous conviendrez.
 

7. Définir les responsabilités

 

Votre calendrier éditorial ne sera couronnée de succès que si toutes les personnes impliquées respectent les délais. Avec de nombreuses publications régulières, il n’est pas facile de tout suivre. Ainsi, pour chaque contribution, indiquez dans votre calendrier qui en est responsable. Cela inclut non seulement l’auteur, mais aussi la personne qui a le contrôle éditorial de la publication. Vous devez également enregistrer la date limite et le statut de chaque contenu.

Les responsabilités doivent toujours être clairement définies. Il est conseillé, en particulier pour les articles courts destinés aux réseaux sociaux, de planifier les séances de coopération et d’échange d’idées directement dans le calendrier éditorial. Idéalement, les membres de l’équipe doivent noter tout changement apporté. De cette façon, le statut de chaque contenu est visible d’un seul coup d’œil par tous les membres de l’équipe éditoriale. Les problèmes éventuels sont ainsi résolus rapidement et facilement.

8. Rester flexible

 

Bien entendu, vous devez toujours être prêt à faire face aux événements actuels et aux imprévus qui affectent votre planification de contenu. Il est possible qu’un sujet fasse actuellement l’objet de discussions intenses et que vous souhaitiez publier une contribution. Il est également possible qu’un événement soit reporté.

Tout n’est pas prévisible au début de votre planification. Il est important de rester flexible. Un bon calendrier éditorial consiste en un mélange de formats réguliers et de contenu spontané. Nous vous recommandons de mettre à jour et d’adapter votre calendrier de contenu quotidiennement. Avez-vous déjà rempli la structure de base ? Vous pouvez alors enfin commencer à produire du contenu. Nous vous souhaitons beaucoup de succès !



Voulez-vous faire rédiger vos contenus par des rédacteurs expérimentés ? Textbroker est là pour ça !
 
S’inscrire gratuitement


Articles similaires


commentaires

Rhem 17. septembre 2020 - 15:37

Merci pour les bons conseils! J’espère que maintenant tout sera organisé beaucoup mieux et plus clairement pour moi.

Répondre

Une question ou un commentaire sur cet article ? N'hésitez pas à nous en faire part !

Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée. Les champs nécessaires sont indiqués *

*
*

Managed-Service

Vous souhaitez déléguer la gestion de vos projets de textes et recevoir des textes de qualité ? Vous voulez bénéficier de prestations supplémentaires telles que l’optimisation de vos textes selon la formule WDF*IDF ou la gestion de votre blog ? Découvrez notre Managed-Service et bénéficiez de notre solution de confort « 100 % prise en charge ».

Demander une offre non contractuelle

Self-Service

Vous avez besoin de textes ? Le Self-Service vous permet de commander vous-même les textes souhaités, de manière simple et rapide, tout en bénéficiant des meilleures conditions.

S’inscrire gratuitement!

Auteurs

Des milliers d’auteurs dans le monde entier font confiance au n° 1 des plateformes de rédaction en ligne pour gagner de l’argent en écrivant. Décidez vous-même quand, où et quoi écrire et gagnez de l’argent pour chaque mot écrit !

S’inscrire gratuitement!